Marche pour la vie à Berne : sous cloche

lundi 19 septembre 2016 icon-comments 3

Samedi 17 septembre, la « Marche pour la vie » 2016 s’est tenue sur la Place fédérale à Berne. Pour des raisons de sécurité, elle a été confinée à l’écart de la population. Son message n’a ainsi quasiment pas été diffusé.

La septième «Marche pour la vie» a rassemblé quelque 1500 personnes, samedi 17 septembre, sur la Place fédérale à Berne. Soutenue par une bonne quinzaine d’organisations chrétiennes engagées essentiellement pour la famille et contre l’avortement, elle avait pour slogan : « Digne de la vie tout au long de la vie ! »

Durant les deux heures de la rencontre, des témoignages de vie se sont succédé. Ils évoquaient la joie d’avoir renoncé à un avortement, l’accompagnement de personnes handicapées… Avant un temps de célébration œcuménique, l’ancien conseiller national UDC Jean-Pierre Graber a dénoncé un clivage croissant entre les lois suisses liées à la protection de la vie et les valeurs judéo-chrétiennes.

marche vie7

Des opposants déterminés et efficaces

La Marche pour la vie était entourée de barrières, puis d’un no man’s land d’une vingtaine de mètresdans lequel se trouvaient des policiers anti-émeutes. Au-delà, une contre-manifestation a rassemblé quelques dizaines de militants pro-choix, gays et lesbiens. Durant toute la rencontre, ils ont fait usage de klaxons et de sirènes. S’ils n’ont pas pu couvrir la sonorisation utilisée sur la Place fédérale, ils ont par contre réussi à complètement isoler la Marche pour la vie, en la rendant à la fois inaccessible et inaudible pour la population bernoise.

marche vie6

Des opposants à la Marche pour la vie s’étaient déjà manifestés dans la nuit du jeudi 15 septembre en barbouillant de peinture l’entrée du bureau de l’Eglise ICF à Berne et en cassant des vitres. Le samedi soir, certains ont peint sur le garage de la propriété de Wilf Gasser, le président de l’Alliance évangélique suisse : « Stopper l’Alliance évangélique suisse et les croisades ! » et « Garde ta croyance de merde pour toi ! »

Sur son site internet, le comité d’organisation de la Marche pour la vie déclare que la manifestation aura bien lieu à nouveau en 2017. Mais l’endroit n’a pas encore été choisi. En effet, les organisateurs considèrent que les restrictions imposées par la police bernoise, qui a interdit tout défilé, ont été gênantes.

Le site de la Marche pour la vie.

Lire le commentaire de Claude-Alain Baehler.

Enregistrer

3 réactions

  • Raymond F mardi, 20 septembre 2016 18:35

    Bravo pour ce commentaire. A titre individuel, et tout en étant membre de l'alliance évangélique, je suis navré de voir que que c'est a peu près la seule communication qui finit dans la presse: Un évangélique est un arriéré qui est (encore) contre l'avortement. De ce fait, je ne participerai jamais à ce type de manifestation. On peut être POUR la VIE sans perpétuellement contribuer à alimenter cette caricature qui va se retrouver dans la presse. Ayons une action concrète performante et encourageante pour les femmes qui attendent un enfant non-désiré, et peut-être que la percéption par le public et les médias changera! Pourquoi sans cesse tendre le bâton pour se faire battre. Les évangéliques ^n'ont-ils vraiment qu'un sujet de préoccupation?

  • Joanne S mercredi, 21 septembre 2016 14:13

    Dommage de ne pas avoir pu plus approfondir encore le sujet...

    Cette Marche pour la Vie est bien plus qu'une lutte contre l'avortement ! Elle se bat pour défendre l'idée que tout être humain mérite le respect, mais en ayant bien plus qu'un simple discours moralisateur.

    Les différentes associations présentes lors de cette Marche pour la Vie, ne font pas qu'encourager les personnes qui se trouvent en situation difficile, mais elles les accompagnent en cherchant avec eux des solutions. Parce qu'aujourd'hui, la seule solution que la société livre à ses concitoyens pour faire face à la souffrance, c'est la mort.

    Vous êtes stressée parce que vous pensez être enceinte ? Venez faire un tour au planning familial, nous allons régler votre problème. Vous êtes déprimés parce que vous souffrez dans votre corps ou parce que vous vous sentez seuls ? Pas de problème, faites seulement appel à EXIT et en une gorgée vous vous envolerez vers une nouvelle dimension. (ben oui, parce que la mort c'est un concept chrétien, alors on ne veut rien en savoir)

    Comme si donner la mort était LA solution...

    Non, nous ne nous tairons pas car chaque Vie est le fruit de Sa grâce !

  • Rochat vendredi, 23 septembre 2016 12:53

    on voit d'un côté des personnes qui au nom de la liberté démocratique d'opinion souhaitent exprimer pacifiquement et joyeusement leur avis (1'500) et d'un autre côté un groupuscule violent verbalement et physiquement (dégradation propriété privée et "ta croyance de merde" !)... faites votre choix !
    où est la vie ?
    Florian Rochat

Publicité
  • Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Tatiana vit dans un foyer depuis plusieurs années. Elle ne peut rentrer le week-end chez ses parents, décédés il y a cinq ans. « C’est compliqué », dit-elle pour évoquer son quotidien avec la pandémie. Pour Roselyne Righetti, pasteure de rue à Lausanne qui la suit depuis sa naissance, ces jeunes doivent apprendre à ne pas perdre l’espérance. Cette rencontre croisée a donné lieu à une émission diffusée dimanche 30 mai dans Hautes Fréquences sur La Première.

    lundi 31 mai 2021
  • Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Se retrouver entre hommes, bière à la main, pour parler de ses émotions, voire de ses fragilités : des soirées ou des virées entre hommes font de plus en plus parler d’elles. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’y dit et s’y partage ? Alexandre Oehen, président du Conseil associatif de l’église apostolique CityLife Riviera à Vevey, organise des « soirées feu » depuis 2018 : « Parce que l’homme a tendance à mettre le couvercle sur ses émotions. Or il est précieux qu’il puisse ouvrir son cœur et pleurer comme n’importe quel être humain », a-t-il dit dimanche 18 avril dans l’émission Hautes Fréquences.

    mardi 20 avril 2021
  • Voyager ? Oui, mais autrement

    Voyager ? Oui, mais autrement

    Avec la pandémie, les gens du voyage se retrouvent bloqués dans leurs quartiers d’hiver. Grâce aux beaux jours qui reviennent, ils se déplacent en Suisse et espèrent franchir les frontières sous peu. Pour l’heure, leurs itinérances se font, du moins pour certains d’entre eux, en musique. Rencontre.

    lundi 15 mars 2021
  • Samuel Peterschmitt : « Mes temps de prière sont devenus merveilleux. »

    Samuel Peterschmitt : « Mes temps de prière sont devenus merveilleux. »

    Il y a un an, l’église alsacienne La Porte Ouverte de Mulhouse était accusée d’avoir répandu le coronavirus dans toute la France. Après avoir perdu plusieurs proches et été hospitalisé lui-même, le pasteur Samuel Peterschmitt témoigne aujourd’hui avoir développé son souci de l’autre. Et son envie de communiquer combien vivre sa foi en Christ au quotidien procure de la joie !

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !