De jeunes Suissesses sont victimes de la traite : mise en garde d’Irène Hirzel

mercredi 16 mai 2018

On n’en parle pas, mais le sujet existe bel et bien : de jeunes filles de 14 à 16 ans sont victimes en Suisse de la traite des êtres humains. Irène Hirzel de l’association ACT212 tire la sonnette d’alarme.

A la tête d’ACT212, un centre de consultation et de formation contre la traite des personnes et l’exploitation sexuelle à Berne1, Irène Hirzel parle de ces nouveaux « lover boys », parfois des adolescents, qui trouvent leurs proies souvent via les réseaux sociaux. « De jeunes Suissesses de 14 à 16 ans tombent amoureuses de jeunes hommes qui les livrent tout bonnement à la prostitution, explique-t-elle mercredi 16 mai. Appelons les choses par leur nom : il s’agit de jeunes proxénètes qui font de la traite d’enfants ! » Le grand amour tourne au cauchemar, où le sexe pour les jeunes filles s’opère avec des « amis » de leur amoureux, qui sont en fait des clients. Des films pornographiques sont également monnaie courante.

Téléphones de parents

Celle qui se bat contre l’exploitation sexuelle depuis des années indique avoir fait une recherche sur la problématique l’an dernier sans beaucoup de résultats. « Le sujet reste tabou en Suisse, contrairement à l’Allemagne ou la Hollande qui ont mis sur pied des polices spécialisées ». Mais depuis, Irène Hirzel a été alarmée par des mères qui ont composé sa ligne d’appel. Aujourd’hui, forte de témoignages de parents, elle lance une journée de discussion et d’information sur la thématique le 21 septembre prochain à Berne, à l’adresse des polices spécialisées et d’ONG actives dans le domaine2.

Femmes nigérianes sous la loupe

La mise en garde d’Irène Hirzel intervient dans la foulée d’une nouvelle de l’ATS qui soulignait mardi 15 mai que les femmes nigérianes étaient toujours plus nombreuses en Suisse à souffrir de prostitution forcée ou d’exploitation au travail. Ces femmes sont en effet souvent piégées par leurs trafiquants dans des rites de magie noire : avec la promesse d’une vie meilleure en Europe, elles subissent une cérémonie au cours de laquelle on prélève de leur corps des morceaux de peau, des cheveux, des bouts d’ongle. Puis elles se retrouvent dans l’une de nos villes forcées à se prostituer ou à travailler gratuitement pour rembourser à leur trafiquant les frais du voyage, dont le prix est fortement majoré. En cas de non-paiement, on les menace de rétorsion de la part des esprits auxquels on leur dit qu’elles sont liées. Mais selon Irène Hirzel, un dignitaire religieux au Nigéria a récemment placé une malédiction sur tous les trafiquants humains ainsi que sur les sorciers locaux qui imposent des serments de silence à leurs victimes. Un évènement qui pourrait libérer semble-t-il les Nigérianes engluées dans le trafic. Mais la bataille se déplace : de jeunes Chinoises font leur apparition sur nos trottoirs, souligne Irène Hirzel. Qui n’en continue pas moins son combat d’information et de prévention.

Gabrielle Desarzens

1 L’Association ACT212

2 Une conférence à Berne

Publicité
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

    jeudi 02 septembre 2021

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !