Un site pour sauvegarder le patrimoine chrétien d’Irak

mercredi 04 avril 2018

Un site internet qui répertorie le patrimoine des chrétiens de Mésopotamie s’ouvre mercredi 4 avril en grande pompe à Lyon. L’Irak est le premier pays sur lequel le travail s’est concentré, explique la cheville ouvrière du projet et ancien journaliste Pascal Maguesyan.

La Mésopotamie comprend l’Irak, mais aussi la Syrie, la Turquie orientale ou encore le nord-ouest de l’Iran. Le site mesopotamia.org qui ouvre officiellement dans la soirée de mercredi 4 avril se concentre dans un premier temps sur l’Irak, « où l’urgence de la sauvegarde patrimoniale est évidente », souligne Pascal Maguesyan, qui travaille sur ce projet depuis un an. L’objectif de la démarche est de préserver la mémoire des communautés chrétiennes. Une centaine de notices – avec iconographies, références historiques, vidéo-reportages... – racontent la naissance, puis le développement du christianisme, avec ses premières communautés, ses premiers monastères. « C’est un patrimoine fondamental pour les Irakiens et la diaspora irakienne, mais aussi pour l’humanité dans son ensemble. On ne peut faire table rase d’une mémoire aussi importante, fondatrice pour nos pays occidentaux », commente Pascal Maguesyan. Le matériel proposé sur ce site rappelle en effet que le Père des trois grandes religions monothéistes, Abraham, est né à Ur, en Chaldée, dans le sud du pays.

Interactivité

L’utilisation du numérique permet un large partage par-delà les frontières. Ce site se veut en outre interactif : à la diaspora, où qu’elle se trouve, de compléter par des photographies et témoignages l’inventaire proposé. A noter à ce propos que 70 à 80% des chrétiens irakiens vivent aujourd’hui hors de leur pays. Le groupe Etat islamique a en effet voulu effacer la mémoire chrétienne et les a poussés à l’exil, en détruisant au passage plusieurs églises notamment. Mais Al-Qaïda avait précédemment beaucoup détruit également au niveau patrimonial en Irak, ainsi que Saddam Hussein dès les années 70 et 80. « Saddam Hussein a détruit plus de 3000 villages dans les montagnes dites kurdes, rappelle Pascal Maguesyan, dont de très anciens villages chrétiens et même l’origine, le terroir originel de l’Eglise assyrienne, de l’Eglise perse. »

Des communautés persécutées

« Entre Tigre et Euphrate, berceau de nos humanités, les Chrétiens d’Irak – assyriens, chaldéens, syriaques, arméniens – et les Yézidis ont contribué à façonner l’identité de cette terre et la citoyenneté irakienne », peut-on lire sur le nouveau site de l’association Mesopotamia. Ces communautés qui ont été persécutées ces dernières années à Mossoul, à Sinjar et dans la plaine de Ninive résistent aujourd’hui pour survivre. C’est dans ce contexte qu’est né le projet.

Le lancement du site internet a lieu à l’Université catholique de Lyon en présence notamment de l’écrivain Erik Orsenna, de l’Académie française. La soirée est placée sous le haut-patronage du patriarche de Babylone des Chaldéens, Louis Raphaël 1er Sako.

Gabrielle Desarzens

Une chronique à écouter

Publicité
  • Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Tatiana vit dans un foyer depuis plusieurs années. Elle ne peut rentrer le week-end chez ses parents, décédés il y a cinq ans. « C’est compliqué », dit-elle pour évoquer son quotidien avec la pandémie. Pour Roselyne Righetti, pasteure de rue à Lausanne qui la suit depuis sa naissance, ces jeunes doivent apprendre à ne pas perdre l’espérance. Cette rencontre croisée a donné lieu à une émission diffusée dimanche 30 mai dans Hautes Fréquences sur La Première.

    lundi 31 mai 2021
  • Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Se retrouver entre hommes, bière à la main, pour parler de ses émotions, voire de ses fragilités : des soirées ou des virées entre hommes font de plus en plus parler d’elles. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’y dit et s’y partage ? Alexandre Oehen, président du Conseil associatif de l’église apostolique CityLife Riviera à Vevey, organise des « soirées feu » depuis 2018 : « Parce que l’homme a tendance à mettre le couvercle sur ses émotions. Or il est précieux qu’il puisse ouvrir son cœur et pleurer comme n’importe quel être humain », a-t-il dit dimanche 18 avril dans l’émission Hautes Fréquences.

    mardi 20 avril 2021
  • Voyager ? Oui, mais autrement

    Voyager ? Oui, mais autrement

    Avec la pandémie, les gens du voyage se retrouvent bloqués dans leurs quartiers d’hiver. Grâce aux beaux jours qui reviennent, ils se déplacent en Suisse et espèrent franchir les frontières sous peu. Pour l’heure, leurs itinérances se font, du moins pour certains d’entre eux, en musique. Rencontre.

    lundi 15 mars 2021
  • Samuel Peterschmitt : « Mes temps de prière sont devenus merveilleux. »

    Samuel Peterschmitt : « Mes temps de prière sont devenus merveilleux. »

    Il y a un an, l’église alsacienne La Porte Ouverte de Mulhouse était accusée d’avoir répandu le coronavirus dans toute la France. Après avoir perdu plusieurs proches et été hospitalisé lui-même, le pasteur Samuel Peterschmitt témoigne aujourd’hui avoir développé son souci de l’autre. Et son envie de communiquer combien vivre sa foi en Christ au quotidien procure de la joie !

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !