La diversité et les riches apports des chrétiens d’Orient exposés à Paris

vendredi 17 novembre 2017

Les chrétiens d’Orient sont les parties prenantes d’un monde arabe auquel ils ont largement contribué. C’est pour raconter leur histoire particulière en Egypte, Syrie, Irak, Liban, Jordanie et Palestine que l’Institut du Monde Arabe (IMA) a conçu une exposition de grande envergure à voir à Paris jusqu’au 14 janvier. Une visite guidée à écouter dimanche 19 novembre à 19h sur RTS La Première.

 

« Chrétiens d’Orient : 2000 ans d’histoire » est le titre de l’exposition que l’IMA présente jusqu’au 14 janvier. Il s’agit de 300 œuvres réunies pour la première fois qui témoignent des débuts puis de l’évolution du christianisme là où il est né. A l’heure où l’émigration, l’exil et un avenir incertain sont le lot des chrétiens d’Orient, le but de l’exposition est de témoigner de l’ancrage de ces populations bien avant l’islam dans cette zone géographique. « Il s’agit de montrer en quoi elles ont contribué à la construction du monde arabe tel qu’on le connaît aujourd’hui. Et de témoigner que celui-ci serait bien différent si justement il n’y avait pas eu cette richesse spirituelle, civilisationnelle et artistique que les chrétiens ont apporté », indique Elodie Bouffard, commissaire d’exposition.

Pour Pascal Maguesyan, chargé de mission à l’association Mesopotamia pour laquelle il dresse en Irak un inventaire de la richesse du patrimoine chrétien, cette exposition dit la beauté, l’importance de la représentation par l’image de la foi : « On voit la beauté de la foi, du christianisme », estime-t-il.

La première salle d’exposition s’ouvre sur la naissance du christianisme en Orient et sur ses premiers développements. Jusqu’au 3è siècle, les chrétiens déjà très nombreux souffrent de persécutions récurrentes. Les fidèles s’organisent dans des maisons comme à Doura-Europos, en Syrie, où ils ont peint des fresques qui présentent des miracles de Jésus. « C’est en 232, c’est les premiers dessins chrétiens connus. Ils témoignent de la foi de ces premières communautés », déclare Elodie Bouffard qui en parle comme d’un chef-d’œuvre.

Une exposition forte, à voir absolument… ou à écouter par les ondes dimanche soir sur RTS La Première !

Gabrielle Desarzens

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

12 février
  • «Répondre de sa foi au quotidien» avec Yannick Imbert (Intelligence de la foi)
19 février
  • «Le christianisme est-il démodé? » avec David Bohomme (One’Talk)
  • «Monsieur Amar: les discriminations dont sont victimes les musulmans européens dans leur pays d’origine » (Ciel! Mon info)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !