Le Réseau évangélique s'engage dans l'accueil de réfugiés chez des particuliers

vendredi 09 octobre 2015

Suite à une récolte de fonds qui a connu un beau succès, le Réseau évangélique (RES) s'engage dans l'accueil de réfugiés chez des particuliers.

La campagne de financement participatif « Maison aux réfugiés » a permis de récolter 55'000 francs en seulement deux semaines. Organisée par le Réseau évangélique (RES) et son équivalent suisse allemand, la Schweizerische Evangelische Allianz (SEA), cette action va permettre l'engagement durant un an d'une personne spécialisée dans l'accueil de réfugiés chez des personnes privées. Ce type d’hébergement présente plusieurs avantages, notamment celui de permettre une intégration rapide des réfugiés et celui de délester les centres d’accueil pour demandeurs d'asile.

Michael Mutzner, le secrétaire général adjoint du RES, ne cache pas sa satisfaction : « J’ai été particulièrement impressionné par la générosité témoignée. Les gens sont évidemment touchés par la situation actuelle. Mais j'ai l'impression que nous assistons à un mouvement de fond qui ne se limite pas à des réactions émotionnelles. »

Un soutien bienvenu

L'action du RES apportera une aide à l'Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) dans le développement de son projet d'hébergement de demandeurs d’asile chez des particuliers. « L'OSAR est débordée par les demandes et les lenteurs administratives, précise Michael Mutzner. C'est pourquoi elle accueille notre aide avec reconnaissance. » La personne qui sera engagée par le RES travaillera donc en collaboration et en complémentarité avec l'OSAR.

Le premier placement de réfugiés chez des particuliers a démarré en mars 2015, à Lully-sur-Morges. Depuis, l'OSAR a organisé d'autres placements dans les cantons de Vaud, Argovie, Berne et Genève. « Quant à nous, nous allons commencer notre action dans les cantons de Vaud et Genève », précise Michael Mutzner.

Un travail d'enquête mené par le RES a permis de répertorier quelque 500 chrétiens déjà engagés dans l'accompagnement de demandeurs d'asile en Suisse romande. Ceux-ci apportent de l'aide dans toutes sortes de domaines tels que les démarches administratives ou l'apprentissage du français. « Cela n'est pas surprenant, se réjouit Michael Mutzner. Aider des gens en situation de détresse fait partie de l'ADN chrétien. »

Réseau évangélique suisse (RES)

Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR)

Publicité

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !