« Billy Graham aura marqué l’histoire ! »

mercredi 14 mars 2018

« Billy Graham est une des personnalités religieuses prépondérantes du 20è siècle, et ce sur plusieurs décennies. Il aura marqué l’histoire », estime le sociologue, théologien et pasteur évangélique Olivier Favre dans l’émission Babel de RTS Espace 2.

Suite à un extrait d’archives dans lequel l’Américain Billy Graham harangue les foules, Olivier Favre indique que la théologie évangélique de ce pasteur baptiste était tout à fait courante aux Etats-Unis à cette époque. Selon lui – il le soulignait dans l’émission Babel du 11 mars dernier – Billy Graham incarnait le cœur du message évangélique, « c’est-à-dire que l’homme est séparé de Dieu, et que Dieu, préoccupé de cette situation, a envoyé son fils pour une réconciliation », explique-t-il. Et pour Billy Graham, cette réconciliation nécessitait un choix personnel. Décédé le 21 février dernier à l’âge de 99 ans, il aura donc été un évangéliste au plein sens du terme, « soit un prédicateur de l’Evangile qui a voulu convaincre ses auditoires de la foi chrétienne et en particulier de la personne de Jésus-Christ. » Ses prédications ont toujours été suivies d’un appel à accepter la foi chrétienne. « Cela a caractérisé ses prédications dans lesquelles les évangéliques se reconnaissent tout à fait. Et d’autres protestants parfois un peu moins. »

-          On dit qu’il a été LA figure la plus populaire aux Etats-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale : comment expliquer sa popularité ?

« Il a d’une part été en contact avec des propriétaires de médias, notamment en Californie, qui l’ont apprécié. En plus de ses prêches dans les stades, ses prédications ont ainsi été retransmises par les moyens audio-visuels de l’époque. C’était tout à fait innovant. Et puis il était consensuel et envisageait toujours ses grandes campagnes d’évangélisation en collaboration avec les catholiques, par exemple. Ces événements se voulaient rassembleurs de la façon la plus large possible. »    

-          Pourquoi n’a-t-il jamais créé une Eglise Billy Graham ?

« Il n’a pas fondé d’église, car il était probablement plus prédicateur-évangéliste que pasteur. Il était d’abord un homme de foule. Sa vocation était donc très différente. On l’a comparé à un pape protestant, et dans ce sens-là, il aura eu une influence considérable aux Etats-Unis, jusqu’auprès des présidents. »

-          Billy Graham venait du sud des USA. J’ai lu qu’il a toujours lutté contre le ségrégationnisme au côté de son ami Martin Luther King, mais aussi qu’il n’avait pas bougé en ce qui concerne les droits civiques des Noirs. Vous confirmez ?

« Billy Graham ne se percevait pas comme un prophète ou un révolutionnaire. Son objectif était simplement d’annoncer l’Evangile. Il s’est quand même positionné en défendant l’idée que tout être humain était d’égale importance devant Dieu, quelles que soient son origine et sa religion. Mais il n’a pas mené le même combat que Martin Luther King. Cela lui a été reproché, mais s’il l’avait fait, je pense que cela aurait été au détriment de son autre vocation. Je crois aussi qu’il a cherché avant tout à être plus rassembleur que contestataire. »

-          Pourquoi a-t-il pareillement lutté contre le communisme ?

« Sa position anti-communiste s’est inscrite dans son époque. Mais il aura été l’un des tout premiers pasteurs à se rendre en URSS. Il s’est même rendu en Corée du Nord. Donc il n’avait pas peur d’entrer dans des terrains a priori hostiles, avec toujours le même message. »

-          Qui a-t-il influencé ? A-t-il des fils spirituels ?

« Il a initié un mouvement qui s’appelle le Mouvement de Lausanne. Sous l’égide de l’Alliance évangélique, il a réuni des leaders pour que ceux-ci retrouvent notamment un zèle pour la mission. Cela a donné lieu à de grandes conférences, dont la dernière s’est tenue en Afrique du Sud il y a trois ou quatre ans. Et ça, c’est un héritage direct de Billy Graham. Il a réussi à faire se réunir des chrétiens évangéliques de différentes tendances, de différentes origines dans un but commun. »

-          Est-ce que la droite évangélique américaine, la droite « trumpienne », est à détacher de Billy Graham ?

« A mon avis, oui. Car plusieurs leaders évangéliques aux Etats-Unis sont très défavorables à Trump. Mais par contre, dans la population du Sud, il y a là un terreau favorable à Donald Trump ; Franklin, le fils de Billy Graham, est dans cette politique conservatrice de droite. Mais c’est un casse-tête pour les évangéliques américains, car d’un côté Trump semble défendre des valeurs conservatrices en termes de morale mais d’un autre côté, il a des positions difficiles à concilier avec l’Evangile. Ce n’est donc pas l’ensemble des évangéliques qui va le suivre. »

Gabrielle Desarzens

Une émission complète à écouter sur le portail RTSreligion.ch

Publicité
  • «L’amour d’un Père prodigieux» par Paul Hemes

    «L’amour d’un Père prodigieux» par Paul Hemes

    La parabole du fils prodigue est en fait la parabole du Père formidable. Celui-ci aime, accueille, sauve et adopte de manière extraordinaire. Un article paru dans Vivre de septembre octobre 2018.

    vendredi 15 février 2019
  • « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    Trois personnes différentes, trois époques différentes, trois circonstances différentes. Et pourtant, c’est la même question qui surgit dans les cœurs. Cette question  touche au sens de Noël ; et quand on touche au sens de Noël, on touche au sens de nos vies. Bonne lecture du conte de Gilles Geiser, pasteur à l’église évangélique de Châble-Croix (FREE) d’Aigle !

    jeudi 20 décembre 2018
  • « La véritable histoire de Noël »

    « La véritable histoire de Noël »

    Le début de l’hiver, c’est le début des veillées autour du feu. On s’est longtemps rassemblé au même endroit pour économiser l’huile et le bois, un moment propice pour se raconter des histoires. Philippe Henchoz, pasteur de l’église évangélique de Meyrin (FREE) vous propose ce conte pour votre veillée de Noël.

    jeudi 20 décembre 2018
  • Célébrer Noël... à quoi bon ?

    Célébrer Noël... à quoi bon ?

    Au-delà des cadeaux, des guirlandes et du sapin, il y a à Noël cette aspiration à une trêve intérieure. C’est du moins ce que pense le théologien et écrivain belge Gabriel Ringlet. Il sera l’invité dimanche 23 décembre à 11h de l’émission Babel, sur RTS Espace 2.

    mercredi 19 décembre 2018

eglisesfree.ch

  • Commission théologique

    Mer 08 mai 2019

    La Commission théologique étudie les sujets bibliques, exégétiques, éthiques, dogmatiques, ou d'histoire de l'Eglise qui lui sont soumis et/ou qu'elle juge importants à traiter. Son but est d'édifier et de fortifier la foi, afin d'encourager les membres de la FREE à être témoins du Christ dans le monde actuel.

  • Rencontre générale de la FREE : entre vision et moyens limités

    Ven 12 avril 2019

    Lors de sa dernière Rencontre générale, le 6 avril 2019, la FREE a montré le visage d’une fédération traçant son chemin entre ambitions spirituelles et moyens limités. Comme dit le proverbe : « Ne me donne ni pauvreté ni richesse ; accorde-moi seulement ce qui m'est nécessaire pour vivre, car dans l'abondance, je pourrais te renier et dire : ‘Qui est l'Eternel ?` Ou bien, pressé par la misère, je pourrais me mettre à voler et déshonorer ainsi mon Dieu » (Pr 30.8-9).

  • Commission Asie

    Jeu 11 avril 2019

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Afrique-Moyen Orient et Europe), la commission Asie a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Asie.

  • Offrande de printemps 2019: 3 projets à soutenir!

    Jeu 04 avril 2019

    Pour la deuxième année, et à la suite des 10 ans de la FREE, nous proposons aux membres des Eglises de la fédération une offrande de printemps destinée à soutenir plusieurs projets porteurs. Cette année, nous avons choisi des projets qui – chacun à leur manière – encouragent au témoignage de l’amour de Dieu envers notre prochain. En route pour un petit tour d’horizon…

LAFREE.INFO

  • «Abus sexuels : un bilan dans les milieux évangéliques de Suisse romande» par Serge Carrel

    Ven 14 juin 2019

    L’équipe de rédaction des différents médias de la FREE a concentré ses efforts ces derniers mois sur le thème des abus sexuels dans les Eglises évangéliques. Avec la sortie cette semaine d’un dossier spécial du journal Vivre et de deux émissions TV, nous arrivons au bout d’un cycle. L’occasion de faire un bilan de ce qui a été découvert au travers de ces quelques mois d’activités journalistiques. N’hésitez pas à réagir sous cet article ou alors par mail à l’adresse de l’auteur de cet éditorial !

  • «Les abus sexuels» avec Jacques Poujol (Ciel! Mon info)

    Jeu 13 juin 2019

    Depuis plusieurs années, le pasteur et psychothérapeute Jacques Poujol parle des abus dans ses conférences ou ses formations. Il a même publié deux petits livres sur les abus sexuels et sur les abus spirituels. L’équipe de rédaction de la FREE a souhaité interviewer ce pasteur qui connaît le milieu évangélique de l’intérieur et dont les livres rayonnent dans toutes sortes de milieux. Il répond aux questions de Serge Carrel dans une émission Ciel ! Mon info diffusée actuellement sur Maxtv/Theotv.

  • «La prévention des abus sexuels dans les Eglises» avec Jacques Poujol (Ciel ! Mon info)

    Mer 12 juin 2019

    Vous souhaitez faire de votre Eglise ou de vos activités enfance et jeunesse des lieux sécurisés pour les enfants, alors ne manquez pas cet entretien avec Jacques Poujol, pasteur et psychothérapeute. Une émission Ciel ! Mon info diffusée sur votre chaîne Maxtv/Theotv.

  • Journée des réfugiés le 22 juin : une manifestation à Lausanne pour « oser la solidarité »

    Mer 05 juin 2019

    Le délit de solidarité est l’un des thèmes retenus pour la manifestation de la journée des réfugiés le 22 juin à Lausanne. La FREE et le Réseau évangélique sont partenaires de l’événement. Ces deux instances évangéliques souhaitent ainsi marquer leur soutien au pasteur Norbert Valley, toujours sous le coup d’une condamnation par la justice neuchâteloise pour assistance à un Togolais, débouté de l’asile.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !