Yvonne Dind : « Je crois à l’égalité de tous les peuples sur cette terre »

mardi 05 septembre 2017

Elle a vécu 30 ans en Afrique et y retourne cet automne pour souffler ses 80 bougies. Yvonne Dind, infirmière et membre de l’Eglise de Villard à Lausanne (FREE), a l’entraide chevillée au corps et l’injonction biblique d’aimer son prochain comme boussole.

 Cet article est le premier d’une série de portraits qui seront l’objet, sous myfreelife.ch, d’une rubrique « Ce que je crois ».

« L’idée germe en moi depuis un an et cela se concrétise : dès la mi-octobre, je pars deux semaines et demie au Congo RDC où j’ai tant d’amis... et où j’ai quand même passé 28 ans de ma vie sur les 30 vécues en Afrique ! » A en parler, Yvonne Dind vibre encore. « Les trois quarts de ma vie professionnelle se sont déroulés sur ce continent, vous savez, ce n’est pas rien ! » Dans son appartement lausannois (VD), la presque octogénaire garde précieusement une harpe africaine, donnée par l’Institut d’enseignement médical de Nyankunde : « Elle me rappelle tous les collègues et élèves que j’ai côtoyés, toutes les amitiés qui se sont forgées au cours des années, tout le partage vécu », commente-t-elle. Yvonne Dind entend d’ailleurs s’y rendre ; puis fêter dignement ses 80 ans à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, avec les membres de la communauté Emmanuel, « qui est l’équivalent africain de la FREE ». Lolwa, plus à l’ouest, est le troisième point de chute qu’elle s’est fixé : « C’est là que j’ai créé une école d’infirmiers il y a 34 ans. J’y ai passé mes 7 dernières années congolaises. Bon, pour être honnête, il semble qu’elle ne va actuellement pas fort. J’attends justement un téléphone aujourd’hui pour en savoir plus et j’aviserai une fois sur place. »

« L’assurance d’être là où Dieu me veut »

Yvonne Dind a aussi été envoyée au Rwanda par l’Aide suisse en cas de catastrophe en 1994, quelques mois après le génocide. Puis, en 1997, elle y a été cheffe de projet pour créer la section d’infirmières et sages-femmes  de l’Institut supérieur de santé à Kigali. « Quand c’était vraiment difficile, avec des relents de guerre et d’atrocités, j’ai tenu le coup en ayant l’assurance que j’étais là où Dieu me voulait », souligne-t-elle. Cette femme au caractère bien trempé s’est toujours montrée entière. Jusque d’ailleurs dans les excuses qu’elle a présentées parfois, quand elle a eu le sentiment d’avoir blessé quelqu’un. Et jusque dans ses observations : « La présence sur le terrain d’agents de l’ONU, d’expatriés, font souvent augmenter les prix. En fin de compte, l’aide apportée peut conduire à des situations décourageantes pour les locaux les plus démunis, alors que d’autres en tirent profit en vendant plus cher leurs produits au marché : ce n’est jamais simple ! »

Accepter les différences

Aujourd’hui, Yvonne Dind considère Lausanne, où elle habite, comme sa terre de mission. « Et ce n’est de loin pas le terrain le plus facile », glisse-t-elle. C’est pourquoi le verset « aime ton prochain comme toi-même » lui tient pareillement à cœur. « Car où que je me trouve, il implique le respect de l’autre, de sa culture, de sa façon de raisonner ; bref, d’accepter les différences », conclut-elle. La harpe, c’est cela aussi : plusieurs cordes, une foison de notes, d’accords et de mélodies, parfois tristes mais toujours vivantes, à l’image du vivre ensemble.

Gabrielle Desarzens

 

  • Encadré 1:

    Ce que je crois : « Je crois à l’égalité de tous les peuples sur cette terre. Mais hélas, tant de fois de trop nombreux peuples se sont vus bafoués, privés de leurs droits ! »

    Ce que je ne crois plus : « Je ne crois plus en l’homme « tout bon », « tout gentil », « tout honnête ». Que d’histoires tragiques n’ai-je pas entendues et vues... »

    Ce que je ne crois pas : « Malgré les fantastiques progrès de la science et de l’incroyable génie humain, je ne crois pas à la toute-puissance de la médecine. »

Publicité
  • « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    Trois personnes différentes, trois époques différentes, trois circonstances différentes. Et pourtant, c’est la même question qui surgit dans les cœurs. Cette question  touche au sens de Noël ; et quand on touche au sens de Noël, on touche au sens de nos vies. Bonne lecture du conte de Gilles Geiser, pasteur à l’église évangélique de Châble-Croix (FREE) d’Aigle !

    jeudi 20 décembre 2018
  • « La véritable histoire de Noël »

    « La véritable histoire de Noël »

    Le début de l’hiver, c’est le début des veillées autour du feu. On s’est longtemps rassemblé au même endroit pour économiser l’huile et le bois, un moment propice pour se raconter des histoires. Philippe Henchoz, pasteur de l’église évangélique de Meyrin (FREE) vous propose ce conte pour votre veillée de Noël.

    jeudi 20 décembre 2018
  • Célébrer Noël... à quoi bon ?

    Célébrer Noël... à quoi bon ?

    Au-delà des cadeaux, des guirlandes et du sapin, il y a à Noël cette aspiration à une trêve intérieure. C’est du moins ce que pense le théologien et écrivain belge Gabriel Ringlet. Il sera l’invité dimanche 23 décembre à 11h de l’émission Babel, sur RTS Espace 2.

    mercredi 19 décembre 2018
  • Des mots qui restaurent en cadeau

    Des mots qui restaurent en cadeau

    Et si, au milieu de nos achats fébriles qui précèdent Noël, nous risquions une parole de Noël ? Le pasteur Philippe Henchoz de l'église évangélique Meyrin (FREE) nous y encourage !

    lundi 17 décembre 2018

eglisesfree.ch

  • Commission jeunesse

    Ven 15 février 2019

    La commission jeunesse a pour objectif de créer du lien entre les jeunes de la FREE, entre les différentes fédérations et générations ; de former les responsables jeunesse et d’accompagner les conseils d’églises dans leurs questionnements.

  • Commission Europe

    Ven 25 janvier 2019

    En lien avec les Oeuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions "missionnaires" (Afrique-Moyen Orient et Asie), la commission Europe a pour objectif d'accompagner (c'est-à-dire écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur ministère en Europe.

  • Soutenez l'Action de Noël 2018 au Tchad et en Thaïlande

    Lun 03 décembre 2018

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des information supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

  • Rencontre générale de la FREE : de nouveaux projets malgré des ressources en baisse

    Ven 30 novembre 2018

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 24 novembre 2018 à Moudon, a été marquée par des questionnements autour d’un budget en baisse, mais aussi par des projets enthousiasmants. Ainsi, une « Plate-forme d’entraide » permettra à des aînés de partager leurs compétences, et une nouvelle Eglise est implantée à Ballens.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !