« La véritable histoire de Noël »

Philippe Henchoz jeudi 20 décembre 2018

Le début de l’hiver, c’est le début des veillées autour du feu. On s’est longtemps rassemblé au même endroit pour économiser l’huile et le bois, un moment propice pour se raconter des histoires. Philippe Henchoz, pasteur de l’église évangélique de Meyrin (FREE) vous propose ce conte pour votre veillée de Noël.

« Voilà deux millénaires qu'une fois par an le pays de Noël est exploré, scruté, sondé. On penserait que pas une histoire, pas une image ne saurait demeurer terre inconnue… Erreur, grossière erreur ; ce serait méconnaître l'incroyable imagination des Mineurs de mots, des Foreurs de formules, des Voltigeurs du verbe. Chaque fois, c'est un feu roulant de diamants nouveaux, de cascades insoupçonnées, de lumières remontées des abîmes du cœur du narrateur. J'espère que ce soir vous ne serez pas trop déçu, car je ne vais pas tirer de ma hotte un petit renne au nez rouge, une vendeuse d'allumettes du Danemark ou 1 kilo de bons sentiments.Non, j'aimerais tout simplement vous raconter la véritable histoire de Noël.

Tout a commencé bien avant que vous n'existiez ; avant même que vos parents ou vos grands-parents aient vu le jour ; bien avant Napoléon, ou Winkelried, ou César, ou Pharaon. En fait, tout a commencé avant même que la terre elle-même ait été formée.Dans la lumière de son amour, Dieu tient conseil avec Lui-même.Le projet est ambitieux : Créer ou ne pas créer un être à sa ressemblance ! Une folle prise de risque : le pouvoir d'aimer, le danger du désamour. Créer ou ne pas créer un être à sa ressemblance!

- A notre ressemblance ! Une réplique miniature de nous-mêmes ? 

- Une écharpe d'Esprit flottant dans l'Éternité ?

- Non, dit le Père, plutôt que la solidité de l'Esprit, je préfère quelque chose de léger ; une étoffe presque impalpable, un tissu formé du fil de nos pensées. Pour nous, une substance ténue, mais pour notre créature une réalité tangible sur laquelle elle pourra s'appuyer, qu'elle pourra respirer, manger et boire. Elle l'appellera ... matière. Oui, c'est cela, nous allons créer un être composé en partie de matière et en partie de notre souffle.

- Notre souffle, dit le Vent, excellent, excellent. Mais cette matière, où allons-nous l'installer ?

- Ça, je sais, dit le Père. Et, arrondissant les lèvres, Il produit une bulle irisée, comme une perle. Notre créature la nommera "Univers". Pour nous une bien petite demeure, mais pour elle un immense palais. Désignant une minuscule tache couleur arc-en-ciel sur la paroi : Ici la Voie lactée. C'est à l'intérieur que se trouve sa maison. A l'aide d'une loupe, il observe la galaxie et désigne un point de couleur : Le Système Solaire, et là, cette petite bille bleue : son berceau. Son berceau, dit le Fils. Oui, son berceau, dit le Père. Mais plus que cela. Ce sera sa cour de récréation, son livre d'école, son nid d'amour, son atelier, son terrain de sport, son église. Son Royaume. Mais, dit le Fils, un tel être ne pourra pas vivre dans l'Éternité. Il serait submergé par ses vagues immobiles et s'y noierait !

- C'est pourquoi - dit le Père - je vais faire ceci. Et déchirant un lambeau d'Infini, il l'étale à ses pieds et le fait tournoyer lentement. Pour nous, rien n'est caché. Nous voyons distinctement le commencement et la fin du Cercle. Mais pour lui, seule la vague du présent le portera. Il ne conservera de la vague précédente qu'un souvenir passager et plongera ses regards en vain dans la lame qui s'approche. Il dérivera sur le courant du fleuve sans pouvoir le maîtriser. Son unique gouvernail sera la confiance qu'il mettra en moi.

- Cela est bon, dit le Vent.

- C'est même très bon, dit le Fils. Mais cet être, capable d'aimer sans chercher son intérêt, capable de s'investir totalement dans une obéissance aveugle à son Créateur, ne possédera-t-il pas aussi « le pouvoir de dire non », la capacité de tourner le dos à la lumière ? Ne sera-t-il pas en mesure de se choisir lui-même pour maître en reniant le Dieu qui l'aime ?

A ce moment, l'œil de Dieu se brouille. Et dans la pupille tout à l'heure pleine de joie défilent de terribles images.Des enfants coupés en morceaux dans le ventre de leur mère ; des vieillards sautant sur des mines ; des savants inventant des engins de guerre ; des hommes jeunes dormant dans les rues froides de l'hiver ; des familles entières empruntant les chemins de l’exil et se noyant en mer ; des mères squelettiques berçant le cadavre d'un bébé mort de faim ; une toute jeune femme une seringue plantée dans le bras ; un tout jeune homme pris dans le cercle infernal de la violence…

- Oui, dit le Père, ma créature me reniera. Elle s'éloignera de moi. Elle dérivera au fil de sa corruption. Elle fuira pour toujours loin de ma face. Oh, qui enverrais-je à son aide ?

- Me voici, dit le Fils, pour faire ô Dieu, ta volonté ; je suis prêt !

- Comment iras-tu ?, dit l'Esprit. Pourras-tu pénétrer dans l'univers multicolore sans qu'il éclate ? La terre pourrait-elle te contenir ?

- Il faudra te faire tout petit, mon Fils.

- Oui, mais quelle forme prendrai-je ?, demande le Fils. Une montagne embrasée révélant ta volonté ?

- Bien, très bien, répond le Père, mais ce ne sera pas suffisant, mon Fils ; une montagne au cœur de pierre pourrait-elle émouvoir un être au cœur de chair ?

- Me ferai-je animal ? - C’est l'ennemi qui deviendra serpent.

- Alors, un ange ? - Lorsque nous poserons sur cette terre l'homme que nous aurons créé, nous ornerons en même temps sa tête de la couronne royale et nous mettrons dans sa main la clé de la planète. Si le diadème tombe et si la clé s'échappe, je ne veux pas qu'ils restent la possession d'un animal, d'un ange, ou d'un démon qui fait la bête. Non, cette planète a été créée pour l'homme ; Je veux que l'homme en soit le Roi. Mon Fils, quand tu quitteras notre palais d'Éternité pour affronter l'ennemi, tu ne prendras pas la forme d'un dragon plus puissant que l’imposteur, ni celle d'un ange dont la demeure est dans le ciel. Tu te développeras dans le ventre d'une femme : tu naîtras. Toi qui es le Verbe, tu apprendras le langage, le langage des hommes. Toi qui es Créateur de toutes choses, tu apprendras à manger, à digérer, à cicatriser tes plaies, tu grandiras. Toi qui es le Tout-Puissant, tu tendras la joue aux coups ; Toi qui es Roi, tu supporteras qu'on te traite de bâtard ; Toi qui possèdes tout, tu n'auras même pas une tanière pour reposer ta tête ; Toi qui es juste, tu seras mis au nombre des malfaiteurs. Tu seras injustement condamné ; tu porteras ta croix. Tu te chargeras de toute la méchanceté du monde, tu la prendras sur toi. Tu deviendras péché. Tu ne te défendras pas lorsque ma créature enfoncera des clous dans ta chair. Tu ne maudiras pas lorsque la mort rôdera, mais tu remettras ton âme entre mes mains. Lorsque tout sera accompli, lorsque le prix de la rançon sera payé, je te remettrai, à toi, l'Homme-Dieu, la couronne et la clé.

- Ah mon Père, comme il me tarde de partir. Envoie-moi !

Alors le Père montre du doigt le lambeau d'Éternité qui tournoie lentement, au rythme du cœur de notre Histoire commune. Une vision s'anime. Quelques personnages en haillons, qui sentent mauvais, entourés de moutons, regardent la nuit descendre au fil paisible de la rivière étoilée.Soudain, les eaux noires et profondes de la voûte céleste se déchirent et un ange apparaît, chantant :

Aujourd'hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et il se joint à l'ange une multitude de l'armée céleste, louant Dieu et disant : Gloire à Dieu dans les lieux très-hauts et Paix sur la terre parmi les hommes qu'Il aime. »

Philippe Henchoz

Publicité
  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Surmonter les abus au fil d’un conte

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

    jeudi 07 avril 2022
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

    vendredi 20 mai 2022
  • Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Les maladies psychiques n’épargnent pas les chrétiens. Après avoir traversé deux épisodes de décompensations et deux hospitalisations, Emmanuelle De Keuster de l’église évangélique d’Echallens (FREE) a ressenti le besoin d’exprimer son vécu à travers un CD et d’aller à la rencontre de personnes en souffrance psychique.

    lundi 04 avril 2022
  • Un accueil communautaire en devenir sur la Riviera lémanique

    Un accueil communautaire en devenir sur la Riviera lémanique

    De la chapelle de Villard (FREE) à celle, toute monacale, des clarisses de Jongny : Maude Zolliker, 28 ans, nourrit avec 5 autres jeunes adultes le projet d’ouvrir une communauté d’accueil sur le domaine de la Grant Part jusque-là animé uniquement par les Sœurs. Une façon pour elle de vivre sa foi « concrètement ».

    mercredi 02 février 2022
  • « Le handicap n’est pas une punition ! »

    « Le handicap n’est pas une punition ! »

    Membre de l’Eglise évangélique de Gimel (FREE), Sylvie Gallay, 53 ans, a deux enfants, dont un fils aîné de 24 ans atteint d’autisme et d’épilepsie grave. Cette enseignante de formation appelle de ses vœux un accueil des personnes en situation de handicap non seulement à l’école, mais également au sein de nos Eglises. « Le handicap n’est pas une punition », estime-t-elle.

    vendredi 09 juillet 2021

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

LAFREE.INFO

  • Dès janvier 2023, Virginie et Christian Reichel animent 10 soirées ZOOM pour construire son couple

    Lun 26 septembre 2022

    Faire réfléchir et discuter les couples, c’est faire de la prévention. Pour susciter une réflexion de qualité, le FREE COLLEGE propose durant le premier semestre de 2023 dix soirées ZOOM avec les conseillers conjugaux Virginie et Christian Reichel. Le but : emmener les couples vers un « Mieux vivre à deux » !

  • Crises climatique et énergétique : les chrétiens appelés à une réponse communautaire, et pas seulement individuelle

    Ven 23 septembre 2022

    Le 15 septembre, deux Eglises évangéliques de Nyon ont invité Laurent Balsiger, député vaudois et directeur de la Société électrique des forces de l’Aubonne, pour une conférence intitulée « Crise énergétique, enjeux et solutions ».

  • La HET-PRO remet son tout premier Master

    Ven 23 septembre 2022

    La Haute école de théologie (HET-PRO), à Saint-Légier, vient de remettre son tout premier Master of Art en théologie appliquée (1). Cinq ans après son ouverture, cette école franchit ainsi une étape importante de son développement.

  • Timothy Cho : de l’enfer nord-coréen à la liberté

    Jeu 15 septembre 2022

    « J’étais un nobody dans un pays assimilable à une immense prison ». Timothy Cho, 34 ans, a réussi à s’évader de Corée du Nord, a entendu parler du Dieu des chrétiens au fil de ses évasions, et vit depuis 14 ans en Grande Bretagne. Il sera l’un des invités remarqués de la Journée annuelle de Portes Ouvertes Suisse samedi 24 septembre à Yverdon-les-Bains.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !