Ethique versus business

mercredi 13 mars 2019

Le Conseil des Etats a refusé cette semaine que les multinationales suisses soient cadrées à l’étranger. Une façon de donner raison aux lobbys économiques en dépit du respect des droits humains et environnementaux.

Cela s’est joué à un fil : par 22 voix contre 20, le Conseil des Etats a refusé d’entrer en matière sur le contre-projet à l’initiative pour des multinationales responsables. « On est déçu, mais c’est une demie surprise », a indiqué mercredi 13 mars Chantal Peyer, responsable du secteur « Droits humains et entreprises » à l’ONG protestante Pain pour le prochain (PPP). « Economiesuisse et Suisse Holding ont fait un lobby intense pour arriver à ce résultat. » L’historienne et politologue de formation sait que ce type de combat se joue sur le long terme. Dans l’émission Babel, diffusée sur Espace 2 le 10 mars dernier, elle rappelait d’ailleurs les figures de Nelson Mandela et du Mahatma Ghandi qui l’ont inspirée et qui ont, tous deux, fait preuve de détermination et de persévérance.

Arrogance

L’arrogance des grands lobbys économiques a pourtant eu raison d’un engagement des multinationales en faveur du respect des droits humains et de l’environnement. « Ce qui est frappant et qu’il faut néanmoins relever, c’est qu’en l’occurrence, beaucoup d’entreprises se sont prononcées en faveur du contre-projet, comme la Migros, la Coop, l’Association suisse du négoce de matières premières et du transport maritime (STSA), ou encore le Groupement des Entreprises Multinationales (GEM) qui regroupe plus de 90 multinationales, dont Firmenich et Caterpillar », souligne Chantal Peyer.

Le texte doit maintenant retourner au Conseil national en juin, pour revenir aux Etats en septembre. En attendant, les initiants préparent la campagne de votation.

Même fil rouge

Au sein de PPP, Chantal Peyer travaille depuis 17 ans pour un monde plus juste. Elle se bat pour les droits des extracteurs de minerais au Congo RDC, comme pour ceux des personnes qui confectionnent des habits au Bangladesh. Les campagnes se suivent. « Tous ces dossiers sont reliés par le même fil qui est celui de la responsabilité des entreprises en matière de droits humains. Et le fait que les multinationales ont pris de plus en plus de pouvoir : leurs chiffres d’affaires sont plus importants que le produit intérieur brut de beaucoup de pays où elles investissent. » A l’époque de ses enquêtes dans les mines du Congo, elle a dit le choc éprouvé face aux conditions de logements misérables des travailleurs, aux risques encourus dans l’exercice d’extraction... Un choc qui allait bien au-delà de tout ce qu’elle avait pu observer et entendre jusque-là en termes d’indifférence aux droits humains et à tout principe d’éthique économique.

Gabrielle Desarzens

Deux émissions radio à écouter :

Les droits de l’homme ne sont pas élastiques

Quand les multinationales dérapent

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Publicité
  • « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    Trois personnes différentes, trois époques différentes, trois circonstances différentes. Et pourtant, c’est la même question qui surgit dans les cœurs. Cette question  touche au sens de Noël ; et quand on touche au sens de Noël, on touche au sens de nos vies. Bonne lecture du conte de Gilles Geiser, pasteur à l’église évangélique de Châble-Croix (FREE) d’Aigle !

    jeudi 20 décembre 2018
  • « La véritable histoire de Noël »

    « La véritable histoire de Noël »

    Le début de l’hiver, c’est le début des veillées autour du feu. On s’est longtemps rassemblé au même endroit pour économiser l’huile et le bois, un moment propice pour se raconter des histoires. Philippe Henchoz, pasteur de l’église évangélique de Meyrin (FREE) vous propose ce conte pour votre veillée de Noël.

    jeudi 20 décembre 2018
  • Célébrer Noël... à quoi bon ?

    Célébrer Noël... à quoi bon ?

    Au-delà des cadeaux, des guirlandes et du sapin, il y a à Noël cette aspiration à une trêve intérieure. C’est du moins ce que pense le théologien et écrivain belge Gabriel Ringlet. Il sera l’invité dimanche 23 décembre à 11h de l’émission Babel, sur RTS Espace 2.

    mercredi 19 décembre 2018
  • Des mots qui restaurent en cadeau

    Des mots qui restaurent en cadeau

    Et si, au milieu de nos achats fébriles qui précèdent Noël, nous risquions une parole de Noël ? Le pasteur Philippe Henchoz de l'église évangélique Meyrin (FREE) nous y encourage !

    lundi 17 décembre 2018

eglisesfree.ch

  • Commission jeunesse

    Ven 15 février 2019

    La commission jeunesse a pour objectif de créer du lien entre les jeunes de la FREE, entre les différentes fédérations et générations ; de former les responsables jeunesse et d’accompagner les conseils d’églises dans leurs questionnements.

  • Commission Europe

    Ven 25 janvier 2019

    En lien avec les Oeuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions "missionnaires" (Afrique-Moyen Orient et Asie), la commission Europe a pour objectif d'accompagner (c'est-à-dire écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur ministère en Europe.

  • Soutenez l'Action de Noël 2018 au Tchad et en Thaïlande

    Lun 03 décembre 2018

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des information supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

  • Rencontre générale de la FREE : de nouveaux projets malgré des ressources en baisse

    Ven 30 novembre 2018

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 24 novembre 2018 à Moudon, a été marquée par des questionnements autour d’un budget en baisse, mais aussi par des projets enthousiasmants. Ainsi, une « Plate-forme d’entraide » permettra à des aînés de partager leurs compétences, et une nouvelle Eglise est implantée à Ballens.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !