En tant que chrétienne et comme femme, Asia Bibi cumule les tares au Pakistan

mercredi 07 novembre 2018

« Le cas d’Asia Bibi est l’arbre qui cache la forêt », indique mercredi 7 novembre Philippe Fonjallaz, directeur de l’ONG Portes Ouvertes (PO) en Suisse. Au Pakistan, les minorités religieuses dont les 4 millions de chrétiens sont discriminés au quotidien.

Asia Bibi a été condamnée à mort en 2010 pour avoir bu de l’eau à un puits réservé aux musulmans. Les villageois lui ont ensuite reproché d’avoir insulté le prophète Mahomet, une offense considérée au Pakistan comme le crime ultime. « Le 25% des accusations de blasphème concerne des chrétiens, souligne Philippe Fonjallaz au siège de l’ONG à Romanel-sur Lausanne. Ils sont une population particulièrement vulnérable et souffrent à tous les niveaux, de l’école à la sphère professionnelle. » A l’annonce de l’acquittement d’Asia Bibi, un père de famille chrétien a d’ailleurs raconté être allé chercher son fils à l’école : « Il a mis 15 minutes pour  sortir : il avait si peur. Il se cachait dans une armoire de sa salle de classe. Il a attendu que les enfants soient partis et a couru jusqu'à la porte. Il ne savait pas pourquoi l'école était annulée pour la journée. Ces 15 minutes ont été les plus longues de ma vie. Je tremblais en l'attendant. Lundi, quand mon fils retournera à l'école, que va-t-il subir ? »

Discrimination des minorités religieuses

L’acquittement de la chrétienne pakistanaise Asia Bibi prononcé par la Cour suprême mercredi 31 octobre a provoqué un tollé au Pakistan. Les musulmans radicaux ont exigé la révision de son procès et obtenu du gouvernement qu’elle reste en prison en attendant que leur requête soit examinée. « Les islamistes veulent du sang », témoigne un partenaire de PO au Pakistan. « Quand ils quitteront la route, nous craignons qu'ils ne viennent dans les églises et ne les attaquent. » Pour Philippe Fonjallaz, directeur de l’ONG, le cas d’Asia Bibi est emblématique d’un malaise général dans le pays : « La loi sur le blasphème est utilisée tous les jours pour régler toutes sortes de conflits. Elle sert de prétexte dans la grande majorité des cas aux musulmans sunnites majoritaires qui, en la brandissant, s’accordent des privilèges comme un bout de terre de façon malhonnête. » De fait, l’outil est manié pour discriminer les minorités religieuses comme les chiites, les hindous et les chrétiens, qui constituent le 2% de la population.

Femme et chrétienne : double tare

« Le fait qu’Asia Bibi soit non seulement chrétienne mais de surcroît une femme n’a fait qu’attiser plus encore la haine qui s’est comme embrasée ces derniers jours », déclare Philippe Fonjallaz. Non sans préciser que chaque année, des centaines de femmes chrétiennes sont enlevées, souvent violées, puis forcées de se marier à des hommes musulmans, avec une conversion à l’islam à la clé.

Travail de plaidoyer

L’ONG Portes Ouvertes travaille avec des partenaires locaux en ce qui concerne la formation professionnelle des chrétiens, mais aussi les soins post-traumatiques et le soutien aux églises. Elle tâche de faire en sorte que les membres de celles-ci soient défendus devant la justice et tisse des liens avec des parlementaires européens comme avec des personnalités aux Etats-Unis pour qu’ils interviennent en faveur des minorités au Pakistan.

Gabrielle Desarzens

 

Publicité
  • « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    Trois personnes différentes, trois époques différentes, trois circonstances différentes. Et pourtant, c’est la même question qui surgit dans les cœurs. Cette question  touche au sens de Noël ; et quand on touche au sens de Noël, on touche au sens de nos vies. Bonne lecture du conte de Gilles Geiser, pasteur à l’église évangélique de Châble-Croix (FREE) d’Aigle !

    jeudi 20 décembre 2018
  • « La véritable histoire de Noël »

    « La véritable histoire de Noël »

    Le début de l’hiver, c’est le début des veillées autour du feu. On s’est longtemps rassemblé au même endroit pour économiser l’huile et le bois, un moment propice pour se raconter des histoires. Philippe Henchoz, pasteur de l’église évangélique de Meyrin (FREE) vous propose ce conte pour votre veillée de Noël.

    jeudi 20 décembre 2018
  • Célébrer Noël... à quoi bon ?

    Célébrer Noël... à quoi bon ?

    Au-delà des cadeaux, des guirlandes et du sapin, il y a à Noël cette aspiration à une trêve intérieure. C’est du moins ce que pense le théologien et écrivain belge Gabriel Ringlet. Il sera l’invité dimanche 23 décembre à 11h de l’émission Babel, sur RTS Espace 2.

    mercredi 19 décembre 2018
  • Des mots qui restaurent en cadeau

    Des mots qui restaurent en cadeau

    Et si, au milieu de nos achats fébriles qui précèdent Noël, nous risquions une parole de Noël ? Le pasteur Philippe Henchoz de l'église évangélique Meyrin (FREE) nous y encourage !

    lundi 17 décembre 2018

eglisesfree.ch

  • Commission jeunesse

    Ven 15 février 2019

    La commission jeunesse a pour objectif de créer du lien entre les jeunes de la FREE, entre les différentes fédérations et générations ; de former les responsables jeunesse et d’accompagner les conseils d’églises dans leurs questionnements.

  • Commission Europe

    Ven 25 janvier 2019

    En lien avec les Oeuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions "missionnaires" (Afrique-Moyen Orient et Asie), la commission Europe a pour objectif d'accompagner (c'est-à-dire écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur ministère en Europe.

  • Soutenez l'Action de Noël 2018 au Tchad et en Thaïlande

    Lun 03 décembre 2018

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des information supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

  • Rencontre générale de la FREE : de nouveaux projets malgré des ressources en baisse

    Ven 30 novembre 2018

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 24 novembre 2018 à Moudon, a été marquée par des questionnements autour d’un budget en baisse, mais aussi par des projets enthousiasmants. Ainsi, une « Plate-forme d’entraide » permettra à des aînés de partager leurs compétences, et une nouvelle Eglise est implantée à Ballens.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !