François Lehmann, animateur d’une tente pour rencontrer Dieu

mercredi 03 février 2010
Une bulle gonflée à air chaud est au service des Eglises. Son but : l’évangélisation des foules. A l’initiative d’un jeune Combier de 33 ans, elle sillonne nos campagnes depuis 2001. Et prendra à l’avenir plus souvent ses quartiers dans nos cités.
Le regard clair, la poignée de main franche, François Lehmann est un homme convaincu, pour qui l’évangélisation est la première mission de l’Eglise. Rencontré dans les locaux de sa fondation « Jour de joie » à L’Abbaye, au bord du lac de Joux, il n’y va pas par quatre chemins. Il déclare tout de go que son but principal est de rassembler les chrétiens de divers horizons « pour proclamer, vivre et démontrer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ aujourd’hui ».

« Je devais aller de l’avant »
Au moyen notamment de sa tente qu’il plante en moyenne 5 fois par an dans des lieux différents de Suisse romande, il s’engage avec son équipe suite à l’ordre de marche de Jésus : « Allez et je serai avec vous. » « L’appel a déjà été donné, il ne faut pas en attendre un autre, estime-t-il. Et quand le Christ est au bord du lac de Galilée, il presse ses disciples d’aller de l’autre côté. Ceux-ci ne savent pas au devant de quoi ils vont, mais ils embarquent… et Jésus les rejoint ensuite dans le bateau. »

François s’est converti à l’âge de 16 ans. « Un an après, j’ai vu en Allemagne une campagne d’évangélisation sous tente et je me suis dit que c’était cela qu’il me faudrait faire en Suisse ! » Employé de commerce de formation, il a préféré poursuivre par une école biblique plutôt que reprendre l’entreprise familiale. Engagé par la suite comme manœuvre à 70%, il a commencé par louer la tente de la Convention de Morges. Puis a voulu en bricoler une lui-même… pour apprendre que la bulle, propriété des ex-AESR, était à disposition : « Cette information a raisonné en moi comme un véritable signe : je devais aller de l’avant. »

Des « Cités pour Jésus »
Dans chaque lieu, la fondation « Jour de Joie » contacte toutes les communautés présentes et les regroupe autour de « l’annonce de la Bonne Nouvelle de Christ ». « Il y a à chaque fois une grande bénédiction qui découle de l’exercice. Pour la région comme pour les personnes qui se sont engagées dans le mouvement. » S’il consacre aujourd’hui le 50% de son temps à la fondation qu’il a créée en 2007, ce mari et père de trois jeunes enfants entend désormais s’attaquer aux villes avec l’activité « Cités pour Jésus ». Une initiative qui consiste à déployer, à partir des Eglises, une campagne d’évangélisation quartier par quartier.

« Les Eglises de nos villes ont rarement visité les gens des immeubles en face de leurs locaux. Il serait temps », lance-t-il en ajoutant qu’il souhaite débuter l’exercice en octobre à Yverdon-les-Bains. « A l’image d’un agriculteur, nous aimerions encourager les Eglises à s’occuper du troupeau, mais aussi à défricher, labourer, semer, récolter, puis amener le grain au moulin... » Tout un programme !

Gabrielle Desarzens


Découvrez "Carnet de bord", la présentation d'une évangélisation autour de votre lieu de culte.

  • Encadré 1: Quand et où ?
    La Tente de la rencontre sera montée à Lausanne du 2 au 8 avril pour le camp de Pâques, organisé pendant les vacances scolaires dans la capitale vaudoise et à Yverdon-les-Bains par les Fabricants de Joie.
    Du 12 au 26 mai, elle sera présente sur le site du Signal de Bougy, avec l’appui des Eglises réformée, catholique de la région et celui de l’Eglise évangélique des Amandiers à Lavigny (FREE). La Ligue pour la lecture de la Bible sera de la partie avec son Chemin de la passion*.
    « Nous restons en moyenne 1 semaine à 10 jours dans le même lieu. Chaque opération d’évangélisation revient de 1500 à 2000.-, mais le coût ne devrait pas freiner une Eglise intéressée à l’exercice », estime François Lehmann. Un programme varié à l’adresse des adultes comme des enfants est à chaque fois proposé et discuté avec les différents partenaires.G. D.

    Fondation Jour de Joie, tél. 021 841 16 39, nathafran@jourdejoie.com. * Le chemin de la Passion est une exposition qui permet au visiteur de découvrir sept étapes des derniers moments de la vie de Jésus (entrée à Jérusalem, tribunal, crucifixion...). Chaque module conduit le visiteur dans un univers particulier, à l’aide de peintures, de sons et de décorations.
Publicité

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !