La Marmotte offre un répit aux SDF

Gabrielle Desarzens jeudi 31 janvier 2019

Etre sans domicile fixe (SDF) en hiver... Sur les pas de Michael Staiesse, de l’Armée du Salut, Gabrielle Desarzens est allée à la rencontre de bénéficiaires de La Marmotte, lieu d’accueil de nuit depuis 25 ans à Lausanne. Une émission radio diffusée dimanche 27 janvier dernier sur RTS La Première.

19h dans le quartier du Vallon à Lausanne. Il fait froid. Elena, Gilbert, Acène, Balti… ils sont déjà quelques-uns à attendre derrière la porte de ce lieu d’accueil géré par l’Armée du Salut. L’officier et pasteur Michael Staiesse prend leur prénom pour ensuite vérifier qu’ils se sont bien inscrits au bureau de réservation pour dormir ce soir dans la structure. Un véhicule de l’Equipe mobile d’urgence sociale (EMUS) arrive, « pour peut-être nous amener quelqu’un, on va voir ». Les deux veilleurs Abel et Antonio sont là, qui à l’accueil pour distribuer les serviettes de toilette, qui déjà en cuisine pour servir la soupe puis les pâtes au thon qui sont au menu. Il y a 31 lits ? Deux matelas d’appoint permettront de recevoir les 33 bénéficiaires qui se sont annoncés. « Ce soir la structure est pleine », commente Michael Staiesse.

« La descente est très rapide »

Gilbert, un bonnet de laine vert bouteille enfoncé sur la tête, est à table avec un bol de soupe fumante : « Faut se réchauffer ! » Il rit. « Si j’avais pas besoin d’être là, j’serais pas là… C’est la vie, on fait avec. » Régulier de La Marmotte, il dit être né à Lausanne, mais ne plus avoir de papier, plus rien. « On m’a volé quand je vivais dans la forêt, donc je me suis retrouvé avec juste ce que j’avais sur moi. » Il goûte son breuvage encore chaud, son chien couché à ses pieds. Comment en arrive-t-on ainsi à devoir trouver des solutions d’accueil bas-seuil pour la nuit ? « C’est compliqué, répond-il. La descente est très rapide. Mais pour remonter, c’est autre chose. » Plus loin, Jean-Pierre raconte qu’il travaille la journée. Il a connu un divorce, s’est endetté et ne parvient pas à trouver un logement. Vers la machine à café, Elena, toute menue, explique la voix rauque venir souvent à La Marmotte. « J’y ai une longue réservation. J’suis au chaud. L’hiver, c’est très important. » Avant de sortir fumer une cigarette, elle ajoute être toutefois habituée à dormir dehors depuis de longues années.

Souci au niveau politique

Deux femmes seulement sont assises autour des tables. « Elles constituent le 10 à 15% des structures d’urgence1 », commente Michael Staiesse. Après le repas, les différents bénéficiaires se rendent dans les étages supérieurs se doucher ou dormir. L’occasion de se retrouver dans le bureau de l’officier de l’Armée du Salut pour parler des difficultés de l’exercice. « Je travaille à La Marmotte depuis 6 ans et c’est vrai qu’en hiver ces dernières années à Lausanne, on a souvent connu une pénurie de logements. Du coup, Le Répit de la Fondation Mère Sofia - qui n’a pas de lits mais qui permet aux personnes dans le besoin d’être au chaud - nous a donné une bouffée d’oxygène. » Une solution qui réconforte Oscar Tosato, municipal socialiste de la cohésion sociale à Lausanne, qui se dit toujours soucieux de savoir que des personnes puissent être à la rue l’hiver. « Cela m’empêche de dormir », dit-il. En novembre dernier, il avait d’ailleurs lancé un appel aux églises de l’agglomération lausannoise pour qu’elles ouvrent leur porte.

Engagement de l’église évangélique de Renens

L’église évangélique (FREE) de Renens avait répondu présente et ouvert ses locaux du 27 au 29 décembre. « Et on est actuellement en pourparlers avec Renens et Lausanne pour ouvrir si nécessaire en cas de demandes particulières ou en cas de grand froid », indique son pasteur Christian Reichel. Pas de lit, mais un accueil à l’image du Répit. Une équipe d’une dizaine de bénévoles s’est constituée tout exprès. Pour Louis Grandjean, l’un de ses coordinateurs, « pas besoin d’être chrétien pour aimer son prochain. Mais en l’occurrence, l’avantage de l’église, c’est d’être une communauté et de partager ces valeurs-là. » Et l’église est une structure pérenne avec des personnes qui savent « évaluer » une situation, comme un pasteur, estime Oscar Tosato. Non sans ajouter qu’elle est, pour lui, un partenaire essentiel.

Gabrielle Desarzens

1 Dans l'agglomération lausannoise, en plus de La Marmotte, il y a le Sleep-in, à Renens, et l'abri Etape, situé sous la gare de la capitale vaudoise. A elles trois, ces structures peuvent accueillir 117 personnes.

Publicité
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

    jeudi 02 septembre 2021

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

LAFREE.INFO

  • Des aumôniers juifs et musulmans à l’Armée suisse

    Jeu 12 mai 2022

    Les premiers aumônier juifs et musulmans sont intégrés à l’armée suisse dès ce vendredi 13 mai, après une formation de trois semaines. Ils pourraient entrer en fonction cet été déjà.

  • Les motards chrétiens neuchâtelois vous convient sans chichi

    Mar 10 mai 2022

    Samedi 21 mai à Colombier, les motards chrétiens neuchâtelois organisent une « fiesta ». « Pour montrer que nous ne sommes pas tous des grenouilles de bénitier », lance Alexandre Romanens, un des membres de l’association Roc n’road. Explications.

  • Prier avec des Ukrainiens en exil

    Mer 04 mai 2022

    Amener des bouteilles d’eau, aider à porter des sacs lourds… et prier avec les Ukrainiens rencontrés sur les routes de l’exil : c’est l’évangélisation par l’action et la parole qu’a vécu Valérie Jecker, 29 ans, membre du Gospel Center à Lausanne. Témoignage.

  • Découvrez « Un MOI pour aimer la Bible »

    Ven 29 avril 2022

    Durant le mois de mai 2022, l’Eglise évangélique de Châble-Croix (FREE), à Aigle, propose une série de méditations à découvrir sur internet : « Un MOI pour aimer la Bible ». Le parcours peut être suivi individuellement, en groupe de maison ou en Eglise...

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !