Jean-Marc Haller désire donner des antennes à l’Escale

mercredi 14 mars 2012
Jean-Marc Haller, le nouveau président de l'Association humanitaire l'Escale à Saint-Prex, est convaincu qu'un témoignage chrétien cohérent s'adresse aux personnes dans leur globalité : leurs besoins matériels autant que spirituels. C'est ainsi qu'il désire contribuer au développement de l'oeuvre.
« Soupe, savon, salut... J'aime cette devise de l'Armée du salut qui me semble proposer un témoignage chrétien cohérent », s'enthousiasme Jean-Marc Haller, le nouveau président de l'Association humanitaire l'Escale, à Saint-Prex. A 52 ans, ce père de trois enfants adultes reste plus que jamais convaincu qu'un témoignage chrétien doit s'adresser aux personnes dans leur globalité, en tenant compte de leurs besoins spirituels autant que matériels.
Il y a une quinzaine d'années, Jean-Marc Haller gérait la Tente romande, l'ancienne structure d’évangélisation de nos Eglises. Il était également actif parmi les jeunes, à une époque dépourvue d'animateurs jeunesse, et très proche de certains fondateurs de la Commission sociale dont il s’était réjoui de la création.
Sur le plan professionnel, Jean-Marc Haller a également connu un parcours en phase avec son caractère dynamique et sa foi. Enseignant de formation, il a bifurqué voilà une dizaine d'années vers les associations d'enseignants. Après avoir exercé la charge de secrétaire général à la Société pédagogique vaudoise, il a été engagé en 2010 par le Syndicat des enseignants romands (SER), également en tant que secrétaire général.
« En fait, le SER est plutôt une association professionnelle qui fait aussi un peu de syndicalisme », précise Jean-Marc Haller. Nous réfléchissons à la manière d'améliorer l'école et les conditions dans lesquelles les enseignants travaillent, nous préparons son avenir, nous collaborons avec les autorités et avec les parents. » La passion du secrétaire général pour l'éducation et l'enseignement y a trouvé son lieu d'expression. Et son intérêt pour les personnes a souvent pu s'exercer par l'accompagnement d'enseignants qui avaient besoin d'aide. « Malgré tout, déplore Jean-Marc Haller, certains chrétiens ne comprennent pas comment je peux être à la fois chrétien et syndicaliste. »
 
Le défi de la cohérence
Un dimanche, dans son Eglise à Echallens, Jean-Marc Haller a été interpellé par une demande de l'Escale qui désirait étoffer le comité de l'association. « Je pensais que mon expérience professionnelle serait utile, explique-t-il. Mais, une fois au comité, j'ai découvert qu'on cherchait surtout un président. »
L'une des premières tâches du nouveau président sera de renforcer les structures de l'association. En effet, l'Escale s'est beaucoup développée au cours des années. La structure qui encadre l'oeuvre devra être adaptée.Il sera également nécessaire de conserver l'esprit dans lequel l'association a été créée. « L'Escale répond à l'appel de l'Evangile en pratiquant l'entraide », précise Jean-Marc Haller. Au magasin de Saint-Prex, les clients disent qu'ils se sentent accueillis et écoutés. » Cet esprit s'exprime aussi par des collaborations avec d'autres oeuvres chrétiennes – par exemple, la Fraternité internationale des prisons.
Mais le président voit plus loin. Il pense que des « antennes » de l'Escale, réparties en Suisse romande, permettraient à nos Eglises de récolter des habits et de montrer en même temps qu'elles s'occupent des besoins matériels autant que spirituels des gens. « L'Eglise n'est pas faite que pour aider les autres, rappelle Jean-Marc Haller, mais aussi pour permettre aux autres d'aider. » Tout un programme, ainsi que des défis qui ne font pas peur au nouveau président !
Claude-Alain Baehler

Le prochain marché aux puces de l'Escale à St-Prex aura lieu le 28 avril de 9h à 15h.



Publicité
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

    jeudi 02 septembre 2021

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !