Worldvision et Medair à Interaction : Marc Jost commente

mercredi 17 septembre 2014

Marc Jost est le directeur d’Interaction, la faîtière des ONG évangéliques en Suisse. Il commente l’arrivée de deux grandes ONG dans son organisation : Worldvision et Medair.

En juin dernier, Interaction, l’association faîtière des ONG évangéliques suisses impliquées dans l’humanitaire et le développement, a annoncé l’arrivée de deux nouveaux membres : Worldvision et Medair. Les montants collectés et investis par ce groupe de 26 ONG triple et avoisine dorénavant les 150 millions de francs par an. Marc Jost commente cette évolution.

Que signifie pour Interaction l’arrivée de deux « poids lourds » de l’aide humanitaire et de l’aide au développement comme Medair et Worldvision ?

C’est un développement important pour notre regroupement d’ONG. Avec cette arrivée, les fonds collectés par les organisations membres passent à 150 millions. Nous allons devoir réfléchir aux différentes formes de coopération à mettre en place entre des ONG dont le budget annuel est de 150'000.- et d’autres de plus de 50 millions.

Je pense que les petites ONG proches des milieux évangéliques ont tout à gagner de l’arrivée de ces deux acteurs importants de l’humanitaire. Notamment en matière de compétences et de crédibilité.

L’entrée de Medair et de Worldvision va-t-elle changer vos relations à la Coopération suisse (DDC) ?

Il est difficile de dire pour le moment ce que cela va changer. Mais c’est sûr que l’expérience et les compétences de ces deux ONG vont augmenter l’importance et la qualité de nos échanges avec la DDC.

Espérez-vous obtenir davantage de fonds publics ?

Il est clair qu’aujourd’hui Interaction est un partenaire important de la DDC. A côté de notre travail de sensibilisation, il apparaît qu’un subventionnement plus important de nos ONG membres est pensable. Nous travaillons déjà avec différentes associations. Interaction est membre de la Plate-forme des ONG et entretient de bonnes relations avec Pain pour le prochain. Nous avons déjà travaillé ensemble à la sensibilisation et nous allons poursuivre dans cette voie-là. Mais ces prochaines années, Interaction va développer un profil et une ligne qui lui sont propres.

Les petites ONG qui ont fait Interaction doivent-elles craindre la venue de ces deux « poids lourds » de l’humanitaire ?

C’est vrai qu’il y a des différences énormes entre des ONG qui ont plus de 50 collaborateurs et des ONG dont le directeur est à temps partiel. Personnellement, je pense que les petites ONG ont tout à gagner de l’arrivée de ces « poids lourds » de l’humanitaire, que ce soit dans l’échange de compétences, dans le réseautage… A Interaction, nous n’allons pas changer notre politique ; nous continuons à œuvrer aussi pour le bien des petites ONG.

L’arrivée de ces deux ONG qui ont un profil médiatique plus neutre, va-t-elle atténuer la dimension chrétienne et évangélique d’Interaction ?

Nous avons beaucoup parlé de cela avec Medair et Worldvision. Interaction affiche des bases chrétiennes évangéliques claires. Notamment en souscrivant à la confession de foi de l’Alliance évangélique et à des valeurs qui sont franchement chrétiennes. En entrant dans Interaction, ces deux ONG montrent clairement d’où elles viennent et ce que sont leurs convictions fondamentales. Le modèle qu’est Jésus-Christ et l’importance de l’amour de Dieu pour tout être humain sont au cœur de leurs motivations. Par ailleurs, leur mission, c’est l’aide humanitaire et pas l’éducation théologique ou la proclamation de l’Evangile.

Propos recueillis par Serge Carrel

Le site d’Interaction

 

Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Le handicap n’est pas une punition ! »

    Ven 09 juillet 2021

    Membre de l’Eglise évangélique de Gimel (FREE), Sylvie Gallay, 53 ans, a deux enfants, dont un fils aîné de 24 ans atteint d’autisme et d’épilepsie grave. Cette enseignante de formation appelle de ses vœux un accueil des personnes en situation de handicap non seulement à l’école, mais également au sein de nos Eglises. « Le handicap n’est pas une punition », estime-t-elle.

  • La 11ème plaie d’Egypte (2/9)

    Lun 05 juillet 2021

    Quel référentiel convoquer pour parler de la pandémie ? Et quelle implication a-t-elle eue sur la foi des croyantes et croyants ? Accompagnante spirituelle dans un home médicalisé, la protestante Marianne Guéroult parle d’une traversée du désert qui l’a tenue éloignée de ses proches.

  • "Subjectif!" épisode 10: Si la foi était un voyage?

    Ven 02 juillet 2021

    Découvrez aujourd'hui le dernier épisode d'une série de 10 capsules vidéo pour faire réfléchir sur la foi, au travers de questions parfois déroutantes posées à des chrétien·ne·s romand·e·s et au-delà. Des capsules de deux minutes environ à partager sans réserve sur tous les réseaux! une coproduction de La FREE, Médias-pro et DM.

  • « Quelqu’un te cherche ! »

    Jeu 01 juillet 2021

    Membre de l’église La Passerelle à Vevey (FREE), Katia Baechler, 44 ans, vient de sortir son premier roman. Elle y parle d’amour, d’espérance et de foi. « Parce que je crois que Dieu peut encore rencontrer chacun là où il se trouve », dit-elle jeudi 1er juillet sur la terrasse de sa maison.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !