×

Message

Failed loading XML...

Paquets de Noël : Une solidarité qui dure depuis trente ans à Gimel

Confection des Paquets de Noël à l'Eglise évangélique de Gimel
Confection des Paquets de Noël à l'Eglise évangélique de Gimel (Sandrine Roulet) icon-info
vendredi 24 novembre 2023

Chaque automne depuis trente ans, des chrétiens de l'Eglise évangélique FREE de Gimel et d'autres villageoises et villageois confectionnent des cadeaux de Noël pour les personnes en situation de pauvreté dans les pays de l'Est. Portée par quatre organisations chrétiennes, cette Action "Paquets de Noël" est suivie par de nombreuses autres Eglises, entreprises, écoles, communes et particuliers dans toute la Suisse. Reportage et témoignages.

En ce mardi pluvieux de mi-novembre, une vingtaine de femmes s’affairent autour de plusieurs tables, à l’Eglise évangélique FREE de Gimel. Alors que certaines remplissent des cartons avec des friandises (chocolats, biscuits), des petits jouets, des accessoires chauds, des produits d’hygiène (savons, shampoings, dentifrices) ou des aliments de base (café, thé, riz, farine etc.), d’autres les emballent dans des papiers de Noël puis collent dessus une étiquette « enfant » ou « adulte ».

Le premier cadeau de Noël de leur vie

Au total, ce sont 81 paquets qui sont confectionnés ce jour-là dans les locaux de l’Eglise puis apportés au centre de collecte de Tolochenaz. Ces colis de Noël, ainsi que des milliers d’autres préparés en Suisse, voyageront ensuite par camion jusqu’en Europe de l’Est. En Moldavie, Albanie, Bulgarie et Biélorussie, ou encore au Kosovo et Ukraine, des partenaires locaux des quatre organisations chrétiennes à l'initiative les remettront en mains propres à celles et ceux qui en ont le plus besoin : des familles nombreuses, des mères célibataires, des personnes âgées ou handicapées et des enfants en orphelinat. Une attention dont ils se souviendront longtemps : pour beaucoup, c’est le premier cadeau de Noël qu’ils reçoivent de leur vie !

Un projet préparé toute l’année

Année après année, Eliane (85 ans) se charge de la communication liée à cette initiative. En octobre, elle fait l’annonce lors du culte dominical et sur le groupe WathsApp regroupant les femmes de la communauté. Toutefois, cette Action de partage est préparée tout au long de l’année : plusieurs familles achètent déjà des livres de coloriage et autre matériel pendant les mois d’été, d’autres trient et mettent de côté peluches ou jouets etc. Et pour Yvonne, 77 ans, tricoter pour les paquets de Noël est presque un travail à plein temps.

Cette année, ce ne sont pas moins de 45 écharpes et bonnets assortis qu’elle a pu offrir, sans compter la vingtaine de bonnets tricotés avec les restes de laine. En quinze ans, elle estime avoir tricoté autour de 500 écharpes et bonnets. "Suite à des opérations, je ne pouvais plus me déplacer et je me sentais inutile" partage Yvonne. "Lors d’un ensevelissement, le prêtre a mentionné le chapitre 25 de l'Evangile de Matthieu, et a cité le verset 36: "J'étais nu, et vous m'avez vêtu...". Une pensée s’est alors imposée à moi : tu aimes tricoter, alors fais-le! ». Depuis qu’Yvonne confectionne des vêtements chauds pour les personnes en situation de précarité à l’Est, elle se sent à nouveau utile.

Partager la joie de Noël

Retraitée active, Anne s’implique aussi depuis que l’Action des Paquets de Noël a débuté à Gimel. Sa motivation ? « Tout simplement partager la joie de Noël avec des personnes dans le besoin ». Anne confie que quand elle tricote des mitaines pour les personnes démunies des pays de l’Est, elle prie en même temps pour celles et ceux qui les recevront, de même que lorsque l’équipe remplit les cartons. « C’est un privilège de participer à cette action et j’en suis reconnaissante », tient-elle à ajouter.
Eliane, pour sa part, a été touchée par les exposés donnés à l’Eglise par le coordinateur de la Mission chrétienne pour les pays de l’Est (une des quatre organisations qui portent cette Action), qui montraient la situation sur place : «J’ai eu envie de poursuivre cette belle œuvre. D’ailleurs, certains de mes petits-enfants se sont rendus en Moldavie pour aider dans ce pays et ils ont vu de leurs yeux la pauvreté». En même temps, Eliane trouve que l’aspect communautaire du projet des Paquets de Noël est porteur : « c’est super de faire ensemble quelque chose pour les plus démunis. Et même si c’est une période fatigante, nous avons ensuite une année pour nous reposer ! », sourit-elle.

Un projet de partage plus large que l’Eglise

Il y a une trentaine d’années, l’Eglise évangélique de Gimel a commencé à participer à cette Action de Noël solidaire sur l’impulsion de François Ménétrey, l’un de leurs membres, engagé à la Mission chrétienne pour les pays de l’Est. Sylviane, sa veuve, se souvient qu’au début, des membres de Eglises réformées de la région et des privés défilaient chez eux pour apporter les paquets, qui étaient alors stockés dans leur grange. Son mari François faisait partie des chauffeurs qui transportaient ensuite les paquets de Noël dans les pays de l’Est. Trois décennies plus tard, Sylviane se réjouit que cette Action se poursuive: elle permet toujours de réunir des membres de l'Eglise évangélique et d’autres Gimelans autour d’un beau projet de solidarité et de partage.

Site de l'Action Paquets de Noël

Mission chrétienne pour les pays de l'Est

Aide aux Eglises dans le Monde

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !