Otages de la région malienne : Béatrice Stockly et Ken Elliott dans une nouvelle vidéo

mardi 04 juillet 2017

Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, une organisation djihadiste, a publié samedi 1er juillet une vidéo de six otages étrangers. Y figurent deux évangéliques : la Suissesse Béatrice Stockly, et l'Australien Ken Elliott, 82 ans. La séquence n’est pas datée.

La vidéo de 16 minutes et 50 secondes a été publiée via la messagerie sur internet Telegram. Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans, formé ce début d’année, est constitué de plusieurs mouvements islamistes armés du Mali, dont Ansar Dine, Al-Mourabitoune, et l’Emirat du Sahara, une émanation d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), qui avait revendiqué l’enlèvement de la Bâloise Béatrice Stockly et celui du couple australien.

Un homme résistant

Le chirurgien Arthur Kenneth Elliott et son épouse Jocelyn Elliott avaient été enlevés au Burkina Faso en janvier 2016. Ils travaillaient à Djibo, dans le nord du Burkina Faso, à la frontière malienne. « Ken est un homme capable de vous opérer sur la table de votre cuisine si nécessaire. Il est très résistant et volontaire : j’ai bon espoir qu’il soit en vie », indiquait en novembre dernier à lafree.ch le collaborateur d’une ONG évangélique sur place. AQMI  avait revendiqué leur enlèvement, puis libéré Jocelyn début février.

Juste avant le couple australien, dans la nuit du 7 au 8 janvier 2016, la Suissesse Béatrice Stockly avait été enlevée à Tombouctou, au Mali. AQMI avait revendiqué dans une première vidéo son enlèvement. Dans une deuxième courte vidéo diffusée jeudi 16 juin 2016, la quadragénaire bâloise y disait être aux mains de ces djihadistes. Elle remerciait sa famille et le gouvernement suisse de leurs efforts afin d’obtenir sa libération.

Discussions « toujours actives »

Les quatre autres otages de la vidéo diffusée samedi sont le Sud-Africain Stephen McGown, enlevé en novembre 2011, le Roumain Iulian Ghergut, enlevé en avril 2015, la Française Sophie Pétronin, enlevée en décembre 2016, et la religieuse colombienne Gloria Cecilia Narvaez Argoti, enlevée en février 2017. Les otages sont présentés séparément dans la vidéo par un homme qui indique qu'il n'y a pas eu jusqu'à présent de négociations pour leur libération. A la fin de la vidéo, et sans formuler aucune demande, cet homme assure aux familles des otages qu'« aucune véritable négociation n'a commencé » pour leur libération, tout en affirmant que des discussions sont « toujours actives ».
Le Sud-Africain Stephen McGown, premier à apparaître dans la vidéo, y déclare : « Maintenant nous faisons une nouvelle vidéo, mais je ne sais pas quoi dire. Tout a été dit par le passé. Tout a été dit dans les vidéos précédentes que j'ai faites », selon la transcription de SITE, le centre américain spécialisé dans la surveillance en ligne de la mouvance djihadiste.
L’Américain Jeffery Woodke, collaborateur de Jeunesse en mission entraide et développement (JEMED), ne figure pas sur cette vidéo. Il a été kidnappé en octobre 2016 au Niger. Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) pourrait être à l’origine de cet enlèvement.

Gabrielle Desarzens

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

25 novembre

  • «Dieu dans mes épreuves» avec Marjorie Waefler (One’Talk)
  • «Besoin d'amour» avec Gilles Geiser (Vitamine B)

2 décembre

  • «Une terre à nouveau fertile» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Entreprendre le changement» avec Damien Boyer (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Je n’aime ni le bonheur qui se vend, ni le 'hold-up' de la joie. La liberté, par contre, j’y crois ! »

    Ven 27 novembre 2020

    Quatre dimanches de l’Avent… et quatre personnes qui prennent la plume pour apporter une réflexion autour d’un mot qu’ils ont choisi. Ce dimanche 29 décembre, Robin Reeve, 56 ans, professeur à la HET-PRO, nous parle de LIBERTÉ. « Car Jésus est venu nous libérer de nos enfermements. »

  • Danser les lettres hébraïques comme une prière

    Lun 16 novembre 2020

    Gestuelle méditative basée sur les lettres hébraïques, la Téhima est enseignée à Renens (VD). Dans cette discipline chorégraphique, le corps se meut telle la plume d’un calligraphe. « Et l’on se trouve à la source du Verbe », explique Marc-Alain Ouaknin, philosophe, écrivain et rabbin français, dimanche 15 novembre, au micro de Gabrielle Desarzens dans l’émission Hautes Fréquences.

  • De multiples paroisses responsables

    Lun 02 novembre 2020

    Les faitières des Eglises de Suisse - dont le Réseau évangélique suisse - soutiennent l’initiative pour des multinationales responsables. Est-ce légitime ? Les églises peuvent-elles ou doivent-elles se mêler de politique ? Si les avis divergent, « le pasteur ou le curé ne doit surtout pas donner de mot d’ordre en matière de votation », a estimé dimanche 1er novembre dans Hautes Fréquences Claude Ruey, ancien conseiller d’Etat PLR. Il votera pourtant oui.

  • «Sophie Pétronin, une mère tirée des sables» par Gabrielle Desarzens

    Lun 26 octobre 2020

    Sophie Pétronin, 75 ans, otage française au Sahel, a été libérée jeudi 15 octobre. Son fils, Sébastien Chadaud Pétronin, a lutté 4 ans pour sa libération. Dans Hautes Fréquences, dimanche 25 octobre, il parle des retrouvailles avec sa mère et revient notamment sur la conversion de celle-ci à l’islam et sur le décès présumé de la Suissesse Béatrice Stockly.   

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !