Le « Groupe de Saint-François » ouvre un compte pour les frais de justice de Norbert Valley

Serge Carrel vendredi 11 janvier 2019

Recourir suite à une décision de justice entraîne des frais. Conscient de cela et désireux de marquer une solidarité concrète avec le pasteur de la FREE Norbert Valley, le « Groupe de Saint-François » à Lausanne propose aux personnes solidaires de cette cause de marquer leur solidarité par un geste financier.

Le « Groupe de Saint-François » à Lausanne a décidé d’ouvrir un compte pour financer les frais de justice de personnes condamnées pour « crime de solidarité », alors qu’elles viennent en aide à des demandeurs d’asile. Norbert Valley, pasteur de la FREE et pasteur dans l’Église évangélique de l’Arc jurassien au Locle, en est le premier bénéficiaire. Grâce aux sommes récoltées, il pourra payer ses frais d’avocat et de justice, suite à la condamnation dont il fait l’objet dans le canton de Neuchâtel.

Condamné à 1000 francs d’amende avec sursis

Pour rappel : Norbert Valley a été condamné le 15 août dernier à 1000 francs d’amende avec sursis pendant 2 ans et à 250 francs de frais de justice pour avoir offert le gîte et des repas à plusieurs reprises à un Togolais en situation illégale en Suisse, dans le cadre de son pastorat au Locle. Une audience devait avoir lieu le 25 octobre devant le ministère public neuchâtelois, mais elle a été ajournée sine die.

Amnesty International et le Groupe de Saint-François en soutien

Norbert Valley doit faire face à des frais d’avocat importants en lien avec cette procédure judiciaire. Amnesty International Suisse a marqué sa solidarité avec son recours en lui octroyant un soutien de 1'500 francs. Le Groupe de Saint-François a fait de même en avançant au pasteur Valley la somme de 2000 francs. Actuellement, le pasteur Valley s’attend à des frais de justice avoisinant les 5'000 francs.

Danilo Gay, diacre retraité de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, est l’un des animateurs du Groupe de Saint-François avec Paul Schneider, ancien membre du conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS), et des représentants de la Communauté catholique Sant’Egidio à Lausanne. Ensemble, ils ont décidé de marquer leur solidarité de manière concrète en ouvrant un « fonds de soutien à Norbert » qui devrait permettre de financer ses frais de justice.

Serge Carrel

  • Encadré 1:

    Les coordonnées du fonds de soutien à Norbert Valley :

    CH31 0900 0000 1720 3655 7
    Danilo Gay
    1052 Le Mont-sur-Lausanne
    Mention :
    Norbert Valley
    Groupe de St-François
    « Délit de solidarité »
Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Le handicap n’est pas une punition ! »

    Ven 09 juillet 2021

    Membre de l’Eglise évangélique de Gimel (FREE), Sylvie Gallay, 53 ans, a deux enfants, dont un fils aîné de 24 ans atteint d’autisme et d’épilepsie grave. Cette enseignante de formation appelle de ses vœux un accueil des personnes en situation de handicap non seulement à l’école, mais également au sein de nos Eglises. « Le handicap n’est pas une punition », estime-t-elle.

  • La 11ème plaie d’Egypte (2/9)

    Lun 05 juillet 2021

    Quel référentiel convoquer pour parler de la pandémie ? Et quelle implication a-t-elle eue sur la foi des croyantes et croyants ? Accompagnante spirituelle dans un home médicalisé, la protestante Marianne Guéroult parle d’une traversée du désert qui l’a tenue éloignée de ses proches.

  • "Subjectif!" épisode 10: Si la foi était un voyage?

    Ven 02 juillet 2021

    Découvrez aujourd'hui le dernier épisode d'une série de 10 capsules vidéo pour faire réfléchir sur la foi, au travers de questions parfois déroutantes posées à des chrétien·ne·s romand·e·s et au-delà. Des capsules de deux minutes environ à partager sans réserve sur tous les réseaux! une coproduction de La FREE, Médias-pro et DM.

  • « Quelqu’un te cherche ! »

    Jeu 01 juillet 2021

    Membre de l’église La Passerelle à Vevey (FREE), Katia Baechler, 44 ans, vient de sortir son premier roman. Elle y parle d’amour, d’espérance et de foi. « Parce que je crois que Dieu peut encore rencontrer chacun là où il se trouve », dit-elle jeudi 1er juillet sur la terrasse de sa maison.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !