«Laëtitia Bapst: ‘Etre en bénédiction pour ceux qui fabriquent nos produits de consommation’», une chronique StopPauvreté/Radio R de Serge Carrel

Serge Carrel mardi 25 février 2020

Dans sa galerie de portraits de chrétiens évangéliques qui ont vécu une « conversion écologique », Serge Carrel dessine ici le portrait de Laëtitia Bapst, une « maman écoresponsable ». Une chronique Radio R/StopPauvreté.

Laëtitia Bapst est une jeune femme de 35 ans. Mère de 3 enfants, elle habite la banlieue de Fribourg en Suisse romande. Elle est ce que l’on pourrait qualifier de « maman écoresponsable »… Non seulement, Laëtitia se déplace à vélo et consomme des produits bio, mais elle est très attentive au fait d’« être en bénédiction pour ceux qui fabriquent nos produits de consommation »…

Permettre à d’autres de vivre décemment de leur travail

Elle a développé cette réflexion en lien avec différents aspects de sa vie de consommatrice, notamment en lien avec l’achat d’un smartphone. On a tous un smartphone et, la plupart du temps, ce qui nous intéresse lorsque nous en achetons un, c’est de connaître son prix, son adéquation avec l’usage que l’on en fait et l’autonomie de la batterie… Alors ces questions sont bien entendu importantes pour Laëtitia Bapst, mais elle y ajoute l’idéal que toute personne impliquée dans la chaîne de fabrication de ce petit bijou de technologie puisse vivre décemment de son travail, puisse utiliser les ressources de son pays de manière responsable, de sorte que le Créateur soit honoré…

Suite à la lecture d’Amos

On pourrait penser que c’est d’abord une sensibilité aux questions de justices sociales qui habite cette maman de trois enfants… En fait dans son parcours personnel, c’est la première étape d’un changement profond dans sa foi évangélique. Voilà une dizaine d’années, en lisant le prophète Amos, Laëtitia Bapst a pris effectivement conscience du fait que Dieu avait en horreur les injustices sociales. Très vite, elle s’est rendu compte que ces injustices s’inscrivaient dans un cadre plus large : celui d’une crise environnementale, du temps du prophète Amos, comme aujourd’hui d’ailleurs.

Veiller à son style de vie

Avec son mari et sa famille, Laëtitia est partie ensuite suivre une formation de deux ans dans une école biblique en Angleterre. Ce séjour l’a renforcée dans ses convictions et lui a fait découvrir que de nombreux chrétiens sur la planète se posaient aujourd’hui des questions sur leur manière de vivre.

En écho à l’apôtre Paul, un des pionniers de l’Eglise du premier siècle, qui demandait aux chrétiens d’Ephèse de veiller à leur manière de vivre (Ephésiens 15.5), elle considère que « la question du style de vie est aujourd’hui primordiale, en particulier pour nous qui avons le privilège de vivre dans des pays riches ». Alors non seulement, Laëtitia Bapst s’intéresse à l’achat des smartphones, mais aussi à la consommation de nourriture de sa petite famille. « Tout cela nous permet, relève-t-elle, de mettre en place des moyens valables pour rendre concret notre amour du Créateur ! »

Serge Carrel

  • Encadré 1:

    Voir une émission Ciel! Mon info avec Laëtitia Bapst

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • La 11ème plaie d’Egypte (4/9)

    Lun 02 août 2021

    Il y a les référentiels que l’on convoque pour parler du Covid 19, mais aussi des objets. Isabelle Donegani, soeur catholique de Saint-Maurice, prend une tête en terre qu’elle a elle-même façonnée : « Je lui ai faite de belles oreilles pour symboliser ce que l’on doit entendre. Et peut-être aujourd’hui plus que jamais ! »

  • « Le handicap n’est pas une punition ! »

    Ven 09 juillet 2021

    Membre de l’Eglise évangélique de Gimel (FREE), Sylvie Gallay, 53 ans, a deux enfants, dont un fils aîné de 24 ans atteint d’autisme et d’épilepsie grave. Cette enseignante de formation appelle de ses vœux un accueil des personnes en situation de handicap non seulement à l’école, mais également au sein de nos Eglises. « Le handicap n’est pas une punition », estime-t-elle.

  • La 11ème plaie d’Egypte (2/9)

    Lun 05 juillet 2021

    Quel référentiel convoquer pour parler de la pandémie ? Et quelle implication a-t-elle eue sur la foi des croyantes et croyants ? Accompagnante spirituelle dans un home médicalisé, la protestante Marianne Guéroult parle d’une traversée du désert qui l’a tenue éloignée de ses proches.

  • "Subjectif!" épisode 10: Si la foi était un voyage?

    Ven 02 juillet 2021

    Découvrez aujourd'hui le dernier épisode d'une série de 10 capsules vidéo pour faire réfléchir sur la foi, au travers de questions parfois déroutantes posées à des chrétien·ne·s romand·e·s et au-delà. Des capsules de deux minutes environ à partager sans réserve sur tous les réseaux! une coproduction de La FREE, Médias-pro et DM.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !