Coronavirus : l’Alliance évangélique mondiale propose le dimanche 29 mars comme jour de prière et de jeûne

jeudi 26 mars 2020

Face à l’étendue planétaire de la pandémie du covid-19, l’Alliance évangélique mondiale invite à une journée de prière dimanche 29 mars. Pour organiser cette journée, elle propose un guide pratique avec un parcours de 16 modules d’une demi-heure chacun.

L’Alliance évangélique mondiale propose aux quelque 600 millions d’évangéliques sur la planète de consacrer le dimanche 29 mars à la prière et au jeûne. Par la voix de son secrétaire général, le Philippin Efraim Tendero, elle lance un appel solennel à une Journée mondiale de prière et de jeûne à l’occasion de la crise sanitaire déclenchée par la pandémie du coronavirus.

Un guide pratique

Pour ce faire, elle met à disposition un Guide pratique pour la journée de 11 pages qui propose 16 modules d’une demi-heure autour de thèmes comme la confession, la louange, la protection personnelle, nos familles, nos amis… Selon ce guide, ces différents modules devraient aider les chrétiens à « rester concentrés tout au long d’une période de huit heures ».

Selon le communiqué de presse de l’Alliance évangélique mondiale, cette Journée de prière offre une occasion de réfléchir à partir de la Parole de Dieu, d’écouter ce que Dieu a à dire, d’intercéder pour ceux qui sont affectés par le coronavirus et de demander à Dieu que cette pandémie se termine au plus vite. Le thème général sous lequel est placée cette journée est : « Le Seigneur aide. » Il s’inspire du Psaume 107, un texte de la Bible où le peuple d’Israël, en difficultés, crie au Seigneur et celui-ci le délivre de ses épreuves.

« Cette crise a déjà affecté des gens dans chaque coin du monde, relève Efraim Tendero. Avec un virus qui continue à se répandre, les institutions de santé se préparent à accueillir un nombre important de patients, alors que des millions de personnes sont confinées dans leurs maisons et préoccupées non seulement par la menace que représente la pandémie, mais aussi par ses conséquences économiques, immédiates et à long terme. »

Une amorce pour un mouvement de prière

Cette initiative de prière ne va pas commencer et se terminer avec cette journée du 29 mars. Les responsables de l’Alliance évangélique mondiale espèrent encourager ainsi les efforts des chrétiens pour qu’ils constituent un mouvement de prière qui va intercéder quotidiennement en faveur des victimes de la pandémie et de son arrêt. Ce dimanche 29 mars constituera une occasion pour les chrétiens de s’unir dans une démarche commune appelée à se prolonger.

En Suisse romande, l'Alliance évangélique mondiale est représentée par le Réseau évangélique suisse (RES).

Télécharger la version française du Guide pratique pour la journée de jeûne et de prière.

Voir aussi une prière de Efraim Tendero : « Crise du covid-19 : une prière du secrétaire général de l’Alliance évangélique mondiale ».

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

  8 avril

  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)
15 avril
  • «Apprendre de la création» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Yeshua» avec Chuch for the Nations (Music Zone)

myfreelife.ch

  • Mettre la crise en crise

    Mar 31 mars 2020

    En cette période de confinement, la vie de foi est une ressource qui nous pousse à ne pas nous enfermer « dans le bunker de la peur et de la protection ». C’est notamment ce qu’a dit Panteleimon Giannakopoulos, professeur de psychiatrie à l’Université de Genève qui répondait aux questions de Gabrielle Desarzens dans l’émission Babel du 22 mars dernier.

  • «Chronique de la salle de bain #8» : «En chacun de nous sommeillent deux loups...» (Marie Ray)

    Jeu 26 mars 2020

    Un indien raconte à son petit-fils une parabole sur le coeur de l'homme: il y aurait en celui-ci deux loups... un bon et un mauvais. Lequel va gagner? C'est la réflexion que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa huitième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Coronavirus : la fragilité des personnes en souffrance psychique mise à l’épreuve

    Jeu 26 mars 2020

    Les moments de partage se sont multipliés à La Maison Béthel, qui accueille des adultes en fragilité psychique passagère ou chronique. « La parole soulage. Et notre population doit pouvoir dire. Et se dire », résume jeudi 26 mars Claude-Alain Nuti, l’un de ses deux aumôniers.

  • « Ma femme va mieux. Nous avons gardé confiance en Dieu »

    Ven 20 mars 2020

    Diagnostiquée positive au coronavirus il y a deux semaines, Liliane Meylan est au CHUV « et va un peu mieux depuis deux jours », confie vendredi 20 mars à Lausanne son mari Jean-Jacques. Asthmatique et atteinte par trois fois de tuberculose pulmonaire au cours de sa vie, sa remise sur pied n’était pas gagnée !

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !