Islam : du dialogue aux questions qui fâchent

Gabrielle Desarzens mercredi 16 janvier 2019

Engagé dans le dialogue œcuménique et interreligieux depuis des années, le théologien et auteur Shafique Keshavjee convie les lecteurs de son dernier livre à un réveil brutal. Il y analyse l’islam et ses textes fondateurs sous l’angle d’une entreprise de conquête spirituelle, politique et militaire. Il s’en explique dimanche à 11h sur RTS Espace 2.

Babel: Islam: du dialogue aux questions qui fâchent avec Shafique Keshavjee au micro de Michel Kocher (20.01.2019) Gabrielle Desarzens - RTSreligion

Dans l’émission Babel et au micro de Michel Kocher, Shafique Keshavjee parle dimanche 20 janvier de son dernier livre « L’islam conquérant », qui vient de sortir aux éditions IQRI (Institut pour les Questions Relatives à l’Islam). Selon ce théologien qui a longtemps milité dans le dialogue interreligieux et qui est l’un des pères fondateurs de la Maison de l’Arzillier à Lausanne, son livre est une forme de réveil un peu brutal pour son lectorat. Il y expose que dans ses textes fondateurs, l’Islam a une structure conquérante ; elle se développe comme un système total, avec de véritables stratégies.

Affirmer le primat des valeurs humanistes

« Si l’islam comme spiritualité communautaire est comparable à d’autres spiritualités et religions, il n’en va pas de même de l’islam comme projet politique et comme stratégie militaire, écrit-il dans son livre. L’islam conquérant ne se voit pas comme égal aux autres religions. Et, en tant que tel, il ne doit pas être traité de manière égale. Face à l’islam politique, il est nécessaire d’affirmer avec force le primat des valeurs humanistes de nos sociétés. Et face à l’islam comme stratégie militaire (...), il convient de résister de la manière la plus lucide et la plus ferme. »

Hadiths et Sira sous la loupe

Le livre de Shafique Keshavjee est une lecture approfondie et un peu inquiète des sources de l’Islam, non seulement le Coran, la plus connue, mais aussi les Hadiths et la Sira, des textes importants porteurs d’une vision très conquérante. Avec ce dernier titre « L’islam conquérant », l’auteur tranche d’avec ses premiers écrits plus consensuels. Rappelons que son livre « Le roi, le sage et le bouffon, le grand tournoi des religions » par exemple, paru en 1998, était un livre qui tentait de rassembler par-delà les différences. Mais loin du théologien l’idée de vouloir stigmatiser les musulmans. « La grande majorité d’entre eux n’adhèrent pas à la vision d’un islam conquérant », dit-il. La première partie de son livre est d’ailleurs consacrée à présenter la diversité des courants dans l’Islam contemporain.

Gabrielle Desarzens

« L’islam conquérant », de Shafique Keshavjee, Editions IQRI : 2019.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

25 septembre

  • «La parole de Dieu» avec Christian Stoll» (One’Talks)
  • «Nicolas Salafranque» dans Tchat avec Nath

2 octobre

  • «La pornographie » avec Yaëlle & Nicolas Frei (One’Talks)
  • «Ressembler à Jésus» avec Camille Kursner (SPPA)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !