Après un an d’enlèvement, Béatrice Stockly « en bonne santé »

vendredi 13 janvier 2017

Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a diffusé mardi 10 janvier une vidéo de Béatrice Stockly, la Suissesse enlevée il y a un an à Tombouctou, dans le nord du Mali. Les djihadistes apportent ainsi une preuve de vie de l’otage.

Dans cette vidéo d'environ deux minutes, mise en ligne, selon le centre américain de surveillance SITE sur les réseaux sociaux Telegram et Twitter, Béatrice Stockly décline en français son identité et la date du 31 décembre 2016 d'une voix fatiguée, à peine audible, le visage encadré d'un voile noir. La Bâloise assure avoir été enlevée par AQMI il y a « 360 jours », avant de saluer sa famille et de remercier « le gouvernement suisse pour tous les efforts qui sont faits » pour tenter de la faire libérer. La quadragénaire se dit « en bonne santé ».

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a communiqué mardi soir avoir pris connaissance de cette nouvelle vidéo. La Suisse demande la libération sans condition de Béatrice Stockly.

Troisième vidéo

AQMI avait revendiqué fin janvier 2016 dans une première vidéo l'enlèvement le 7 janvier 2016 de cette missionnaire protestante. Une deuxième vidéo, très semblable à celle mise en ligne mardi, avait été publiée par AQMI six mois plus tard, donnant une preuve de vie de l'otage. « Al-Qaïda et les groupes djihadistes présents dans cette région ont l’habitude de diffuser des preuves de vie des otages qu’ils détiennent. S’agissant de ce cas précis, il me semble qu’AQMI cherche à montrer qu’il veut négocier et qu’il est même pressé d’en finir avec le cas de cette otage », analyse pour Radio France Internationale (RFI) Ould Salem, journaliste mauritanien, et l'un des rares à avoir pu rencontrer les djihadistes d'AQMI, alors qu'ils occupaient encore le nord du Mali.

Autres otages

Les djihadistes détiennent d'autres otages dans la région. L’Australien Ken Elliott a notamment été enlevé dans le nord du Burkina Faso en janvier 2016, et l’Américain Jeffery Woodke au Niger en octobre. Selon le journaliste cité par RFI, « ça rapporte beaucoup d’argent et c’est aussi l’occasion d’obtenir d’éventuelles libérations d’un certain nombre de ces membres (ndlr djihadistes) qui sont en détention dans des prisons de la sous-région. »

Gabrielle Desarzens

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !