« Les 500 ans de la Réforme, une occasion de rappeler l’importance de la rencontre personnelle avec Jésus » par Serge Carrel

mercredi 24 août 2016

Le journal Vivre de juillet-août marque par son dossier principal (1) le début de nos publications autour des 500 ans de la Réforme. L’occasion ici de rappeler ce qui est au centre de la découverte protestante.

2017. Année chargée de signification pour tous les protestants, puisque cela fera 500 ans que le moine allemand Martin Luther affichait ses 95 thèses sur la porte de l’Eglise du château à Wittenberg. Le grand mouvement de réformation de l’Eglise était né.

2017. Année chargée de signification pour les évangéliques romands, et tout particulièrement pour les Eglises de la FREE, puisque, voilà 200 ans, la première Eglise évangélique en lien avec le Réveil du XIXe siècle voyait le jour à Genève.

Symboliquement, ce double anniversaire est extraordinairement chargé. Avec les 500 ans de la Réforme, c’est l’occasion de rappeler qu’il n’y a pas de foi chrétienne sans une focalisation sur Dieu seul, du point de vue du culte à lui rendre, et sur Jésus, l’unique source du salut. Avec les 200 ans du Réveil de Genève, c’est l’occasion de rappeler qu’il n’y a pas de foi vivante en Jésus-Christ, sans appropriation personnelle du salut que le Christ nous a acquis à la croix.

Au cœur de la Réforme comme du Réveil : une rencontre

Les sirènes commémoratives ont déjà commencé à sonner. Certains mettent en avant l’émergence avec la Réforme de l’homme moderne ou de la société démocratique. C’est bien, mais insuffisant ! Au cœur de la Réforme, comme au cœur du Réveil de Genève, il y a une expérience de foi, une expérience spirituelle qui change tout.

Par sa méditation de l’Ecriture, le moine allemand Martin Luther a découvert qu’il n’avait pas à vivre dans le stress de pratiques religieuses à faire, pour goûter à la paix et à la réconciliation avec Dieu. En Jésus-Christ, le Père le rendait juste. Le Père l’apaisait.

Par leur découverte d’un Christ vivant, les étudiants en théologie de Genève au début du XIXe siècle ont fait un chemin semblable. Ils ont à la fois redécouvert les vérités profondes de la Réforme – bien loin des perspectives rationalistes, libérales, dirions-nous aujourd’hui ! du protestantisme de l’époque – et l’expérience concrète d’un Jésus qui touche, émeut, convertit et remplit de sa joie.

Le Christ se rencontre aujourd’hui

Durant cette période de commémoration, il s’agit non pas de rabâcher un passé glorieux, mais de dire à nos contemporains que le Christ est vivant. Qu’il se rencontre encore aujourd’hui ! Qu’à l’heure où des fanatiques pensent rendre un culte à Dieu en tuant ou en égorgeant, ce qu’ils commettent n’est qu’un culte rendu à un faux dieu, de l’idolâtrie, dirait la Bible !

Dans ce contexte, pourquoi luthériens, réformés et évangéliques ne feraient-ils pas cause commune pour présenter Jésus ressuscité, source de vie pour tous ceux qui lui font confiance ?

Serge Carrel
Rédacteur en chef de lafree.ch

Note
1 Voir notre dossier disponible ici.

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

12 février
  • «Répondre de sa foi au quotidien» avec Yannick Imbert (Intelligence de la foi)
19 février
  • «Le christianisme est-il démodé? » avec David Bohomme (One’Talk)
  • «Monsieur Amar: les discriminations dont sont victimes les musulmans européens dans leur pays d’origine » (Ciel! Mon info)

myfreelife.ch

  • Danilo Gay, un témoin derrière la grande muraille de Bosnie

    Ven 14 février 2020

    Bloqués par des frontières devenues quasi hermétiques, les migrants qui empruntent à nouveau la route des Balkans ne parviennent guère à dépasser la Bosnie-Herzégovine. Ils s’y retrouvent comme coincés, parfois en grande souffrance. Le diacre protestant Danilo Gay est allé sur place faire preuve de solidarité.

  • «Chronique de la salle de bain #7» : «En mai, fais ce qu’il te plait (et même les autres jours de l’année).» (Marie Ray)

    Mar 11 février 2020

    Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais parfois (souvent!) je rêve de pouvoir faire ce que je veux sans que personne n’ait rien à redire… ça c’est la théorie!

  • Magda Hollander-Lafon: la mémoire des camps dans la peau

    Lun 03 février 2020

    Aujourd’hui âgée de 92 ans, Magda Hollander-Lafon est un témoin de la Shoah qui a cherché à restaurer la dignité de l’homme, « là où son humanité a été humiliée, asservie, anéantie ». Gabrielle Desarzens était allée la trouver chez elle, à Rennes. Plusieurs articles et émissions radio en avaient découlé, dont les lignes ci-dessous, publiées dans le Vivre de juin 2012. Septante-cinq ans après la libération d’Auschwitz, sa parole reste forte.

  • Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Ven 24 janvier 2020

    Le peuple suisse se prononce le 9 février sur l’extension de la norme pénale antiraciste à l’homophobie. Pour nourrir le débat, Marc Früh, responsable de l’Union démocratique fédérale (UDF) en Suisse romande, à l’origine du référendum qui combat cet ajout à l’article 261 bis du code pénal, et André Varidel, chrétien homosexuel issu des milieux évangéliques, répondent à trois questions.

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !