« Le Réveil de Genève, un héritage extraordinaire dont il importe de s’inspirer » par Serge Carrel

vendredi 06 octobre 2017

Les 200 ans du Réveil de Genève ont permis aux Eglises de la FREE de replonger dans leurs racines. Serge Carrel témoigne de son ressenti, suite à la journée d’études du samedi 30 septembre.

Samedi dernier, en écoutant les différents intervenants raconter le Réveil de Genève entre 1810 et 1850, j’ai ressenti de la fierté à m’inscrire dans cette lignée de témoins du Christ. Alors certes, tout reste humain très humain, mais la restauration d’une foi chrétienne orthodoxe au travers de ce mouvement contient des richesses extraordinaires !

Quel dynamisme !

Dans un contexte où, aujourd’hui à nouveau, le libéralisme théologique est triomphant, le Réveil de Genève rappelle le cœur de l’Evangile de Jésus-Christ. Marqué par des influences multiples – calviniennes, piétistes, moraves, méthodistes… –, il a su incarner dans cette première moitié du XIXe siècle un « mouvement évangélique » attaché à une certaine « orthodoxie chrétienne » et, en même temps, à une grande ouverture sur le monde (écouter la conférence de Philippe Decorvet) comme à un évangile intégral (écouter l’extraordinaire trajectoire de vie de Félix Neff racontée par Joerg Geiser).

Aujourd’hui, ce mouvement qui a fécondé largement les Eglises évangéliques et réformées de Suisse romande et de France, constitue un écrin à partir duquel continuer à penser et à vivre notre foi. En réhabilitant la confession du Christ, à la fois homme et Dieu, en affirmant la Trinité, mystère extraordinaire du Dieu chrétien, et en appelant à la conversion de l’individu, seul véritable départ en foi chrétienne, le Réveil de Genève témoigne de la vitalité d’un christianisme indépendant de l’Etat et de ses soutiens ambigus.

Un héritage à valoriser dans nos débats d’aujourd’hui

Nous avons là un héritage dont nos Eglises peuvent être fières et que l’arrivée de John Nelson Darby a malheureusement profondément brouillé, avec son accent sur le retrait d’un monde corrompu et la déchéance de l’Eglise. Néanmoins, alors que les mentalités évangéliques parviennent à s’extraire de la « sinistrose darbyste », il est temps de raviver cet héritage pour être nourris dans les débats vifs qui s’annoncent.

Serge Carrel
Journaliste à lafree.info
 
Le compte rendu de la journée d’étude du 30 septembre.
Ecouter les 5 conférences de la journée d’études.
Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

12 février
  • «Répondre de sa foi au quotidien» avec Yannick Imbert (Intelligence de la foi)
19 février
  • «Le christianisme est-il démodé? » avec David Bohomme (One’Talk)
  • «Monsieur Amar: les discriminations dont sont victimes les musulmans européens dans leur pays d’origine » (Ciel! Mon info)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !