« Mariage pour tous » : la FREE ne prend pas position

vendredi 03 septembre 2021 icon-comments 36

Comme c’est le cas avec les autres votations, la FREE ne prend pas position à propos du scrutin concernant le « Mariage pour tous ». Elle s’explique à ce sujet.

La Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE) ne prendra pas parti, et ne donnera pas de consigne de vote, à propos de la votation dite « Mariage pour tous », le 26 septembre 2021. « Il est important de comprendre que notre fédération et nos Eglises ne prennent pas position dans les votations soumises au peuple suisse, rappelle Philippe Thueler, le secrétaire général de la FREE. Nous encourageons les chrétiennes et les chrétiens à s’engager en politique – et merci à celles et ceux qui le font – et à voter en leur âme et conscience. »

Philippe Thueler fait remarquer que tous les points de vue, y compris celui du comité référendaire, ont largement diffusé leurs arguments dans les médias, notamment dans la brochure d’information publiée par la Confédération. Ainsi, il ne reste plus grand-chose à ajouter : « Je crois sincèrement que toutes les chrétiennes et tous les chrétiens de la FREE iront voter en pleine connaissance des enjeux de cette votation ». Il souligne aussi que, au sein des Eglises évangéliques, les avis sont divers à propos de cette question, d'autant plus que la votation contient en fait plusieurs enjeux auquel il serait possible de donner des réponses différentes.

Quant à Philippe Henchoz, pasteur dans l’Eglise évangélique de Meyrin (FREE), il indique qu’une soirée de réflexion au sujet du « Mariage pour tous » est prévue dans le cadre de la communauté. Le but de cette rencontre n’est pas de donner un mot d'ordre politique ou des consignes de vote, et encore moins d'alimenter quelque polémique. Il s’agit plutôt de stimuler la réflexion des chrétiennes et des chrétiens au moyen d’un éclairage historique, sociétal et théologique.

Le pasteur de la communauté évangélique constate cependant : « Le sujet est chaud. Les positions sont très tranchées et clivantes dans les deux camps. Nous avons donc décidé de redimensionner cette rencontre de réflexion et de l’élargir à des questions de liberté et de responsabilité ».

Claude-Alain Baehler

36 réactions

  • Philippe Wegmuller vendredi, 03 septembre 2021 12:22

    Cette position me choque parce que la parole de Dieu est très claire. Elle dit que le mariage est entre un homme et une femme. En refusant d'appeler à voter NON vous cautionnez le mariage homosexuel et vous ne partagez pas la parole de Dieu.

  • Fonjallaz Philippe vendredi, 03 septembre 2021 12:30

    Je suis très déçu de cette "non-décision". Expliquer cela par le fait que vous ne prenez jamais position sur des votations est une argumentation insuffisante et peu courageuse à mes yeux. D'autant plus qu'il y a aussi un enjeu lié aux enfants, dont l'aspect très discutable de la PMA qui "éjecte" le père

  • Roger Benzaken vendredi, 03 septembre 2021 14:29

    Ce que la Parole de Dieu nomme une abomination, la Free l'appellerait-elle une option?
    Avec les chers Philippe ci-dessus, je suis écoeuré ! Où veulent en venir ces "serviteurs de D."?

  • Roger Benzaken vendredi, 03 septembre 2021 14:30

    Ce que la Parole de Dieu nomme une abomination, la Free l'appellerait-elle une option?
    Avec les chers Philippe ci-dessus, je suis écoeuré ! Où veulent en venir ces "serviteurs de D."?

  • Parole vendredi, 03 septembre 2021 15:26

    Il s’agit plutôt de stimuler la réflexion des chrétiennes et des chrétiens au moyen d’un éclairage historique, sociétal et théologique. Je cherche la bible dans vos réflexions , car le sujet reste de savoir si nous restons soumis à la bible oui ou non ! Surtout ne lisez pas l'épitre de Jude , vous risqueriez de savoir la vérité biblique en ce qui concerne le sujet .

  • Manolo Oliveira vendredi, 03 septembre 2021 17:46

    le réformés sont bien meilleurs que vous sur ce coup là. Sans consigne de vote non plus, leurs médias relayent largement les thèses LGBTQQIP2SAA. Tiédeur et vomi ?

  • Cachat vendredi, 03 septembre 2021 17:58

    Consternée pas d'autres mots....hé bien la FREE couche avec l'ennemi !

  • Jean D. Vallotton vendredi, 03 septembre 2021 20:25

    C'est bien triste de voir une telle lâcheté avec cette "belle excuse" de ne pas vouloir prendre une position. Se rendent-ils compte (la direction de la FREE) qu'ils s'éloignent de la >Parole de Dieu, Ancien et Nouveau testament ? Oui, j'en suis triste quoique pas tellement surpris

  • Peel Olivier vendredi, 03 septembre 2021 20:47

    Tout comme mes prédécesseurs, je ne puis accepter que l'on soit "neutre" sur un sujet aussi important et engageant que le mariage pour tous. Cela eut été l'occasion de faire entendre la voix des Écritures et donc, celle de Dieu. Un rendez-vous manqué et qui exprime une tiédeur spirituelle.
    Vouloir être aimé de tous, est, peut-être, le plus grand piège que le diable ait tendu aux chrétiens. Beaucoup y tombent.

  • Durussel Christiane vendredi, 03 septembre 2021 21:31

    https://youtu.be/1gi3HXZQbhA

  • Guillaume samedi, 04 septembre 2021 06:07

    Il est temps que les évangeliques apprennent à débattre avec d'autres arguments que "la bible dit clairement que...". Face à un monde qui se ne reconnais aucune autorité aux Ecriture bibliques c'est peu productif dans ce type de débats. Pourtant, les arguments naturels ne manquent pas. Les catholiques sont exemplaires là dessus. Ils font justement remarquer que question du mariage pour tous trouve son origine dans une anthropologie biaisée. En resumé, il est plus intéressante de defendre dans ce devant une anthropologie biblique que de brandir des textes non contextualisés et frises le fanatisme religieux.

  • Simone Givel samedi, 04 septembre 2021 10:49

    Je suis très déçue : La FREE comme l'EERV que j'ai fréquentée pendant plus de cinquante ans, ne sont pas capables de prendre les positions adéquates,contenues clairement dans la Bible afin de guider valablement leurs ouailles. Le sujet qui nous occupe aujourd'hui comme du reste celui du covid 19 sont ignorés comme si notre Dieu et Père n'étaient pas intéressé par la chose. On........erre à tous vents de doctrine...... pas confortable du tout. Avec tous mes regrets.

  • Michel samedi, 04 septembre 2021 16:10

    Les évangéliques veulent être reconnus par l'Etat. C'est pourquoi ils se mettent à plat-ventre devant les autorités. Le nerf de la guerre: une fois reconnus, ils paieront moins d'impôts...

    Les 2 bêtes de l'Apocalypse: la religion qui s'allie avec le politique - on est en plein dedans...

  • Luc Étienne dimanche, 05 septembre 2021 08:51

    Une photo totalement inadéquate, qui peut être lue comme une prise de position par le public. Autogoal assumé ? Nous entrons dans des temps où l'Eglise doit impérativement choisir son camp. Sera-ce celui de la tiédeur et du compromis, ou celui du courage, ancré dans la Parole du Dieu Père, trois fois Saint? Mon camp, je l'ai choisi sans la moindre hésitation...

  • Paul-Henri Chevalley dimanche, 05 septembre 2021 13:40

    Merci à tous ceux qui ont déjà apporté leurs réflexions au sujet des propos tenus ci-dessus. Votre voix est importante.
    Personnellement, je suis choqué et profondément attristé par cette non-position alors que nous avons besoin, en tant que chrétiens de donner un son clair de ce que Dieu a créé, afin que toutes les générations puissent détenir un socle de compréhension de ce que Dieu nous révèle afin de ne pas être ballotés dans nos convictions.
    La notion du mariage est non-négociable, il y a un seul mariage: celui d’un homme et d’une femme.
    Mesurons les conséquences d’une telle acceptation dans notre société, pour demain et les années qui viennent.
    Que le Seigneur nous vienne en aide afin que nous soyons ceux qui aime Jésus et gardent ses commandements.

  • Sylviane dimanche, 05 septembre 2021 21:18

    Comment pouvez-vous ne pas vous positionner clairement sur ce sujet ? Dieu ne crée pas des personnes avec des pulsions homosexuelles pour les condamner par la suite. Ce qui est appelé une abomination dans la Bible ne doit pas être approuvé. C'est consternant que nous devions voter pour cela. Aucun être humain ne peut être défini par sa sexualité. Imaginez sinon la gêne si nous déballions notre intimité après notre nom + profession... Et les arguments avancés par les homosexuels tels que "je ne peux pas lutter contre" ou "c'est plus fort que moi" etc. ressemblent étrangement à la reproduction animale...

  • Michel lundi, 06 septembre 2021 13:16

    Ce que le Nouveau Testament entend par être chrétien est justement ce qu'il y a de plus contraire à l'homme. C'est pour cet homme un scandale. Ou bien ce contre quoi il doit se révolter, ou bien ce dont il doit chercher à se débarrasser par ruse et à tout prix, par exemple grâce à cette escroquerie qui consiste à appeler christianisme exactement le contraire... puis à rendre grâces à Dieu de la faveur immense d'être chrétien ! (Jacques Ellul)

    "Rien ne déplaît plus à l'homme, ne le révolte d'avantage que le christianisme du Nouveau Testament : vraiment annoncé, il ne peut gagner ni chrétiens par millions, ni salaires et profits terrestres !... Alors se produit la confusion : pour que les hommes acquiescent, il faut que la chose annoncée soit de leur goût et les séduise... Et ici réside bien la difficulté : elle ne réside nullement à montrer que le christianisme officiel n'est pas celui du Nouveau Testament mais à montrer que le christianisme du Nouveau Testament et ce qu'il entend par être chrétien sont des choses profondément désagréables à l'homme." (Kierkegaard)

    "Jamais, pas plus aujourd'hui qu'en l'an 30, la révélation chrétienne ne peut plaire à l'homme : le christianisme a toujours été pour lui au fond de son coeur un ennemi mortel. Aussi l'histoire témoigne-t-elle que de génération en génération existe une classe sociale hautement respectée (les "leaders") dont le métier consiste à faire du christianisme exactement le contraire de ce qu'il est." (Kierkegaard)

  • Michel lundi, 06 septembre 2021 13:20

    Babylone, c'est notre système intérieur, qui structure notre territoire intérieur. C'est l'image taillée, statique, que nous nous faisons de Dieu, qui Lui est dynamique et Vie.

    Ce système humain créé par l'homme irrégénéré entend ériger Dieu et tout ce qui est du domaine spirituel, en système dogmatique, fixe et figé.

    Le comble de ce système, c'est le déni : non seulement la Vie est figée comme la pierre, mais ce système statique est présenté comme le but suprême de l'homme, et la religion comme le moyen d'y parvenir.

    Et le comble du comble de ce système, c'est le déni du déni : tout est organisé pour que ceux qui s'enferment dans ce système, non seulement le justifient par des raisonnements humains, mais font passer ces raisonnements comme le sommet du génie de l'homme...

    Le piège à éviter : combattre le système avec un anti-système : cet anti-système est lui aussi un système...

    Enseigner que la vérité consiste à lutter contre le système, ou exhorter à vivre à l'opposé du système, rend dépendant du système, et enferme dans un méta-système, Babylone la grande.

    A vouloir justifier ce méta-système, cette grande Babylone, on en arrive fatalement à la conclusion que le mal est nécessaire au bien, que le bien reste indéfinissable sans le mal, que le bon n'a pas de sens sans le mauvais, que le beau ne peut se révéler si le laid n'existe pas, que le vrai et le juste ne peuvent se concevoir sans le faux et le sans-norme.

    On reste dans le même référentiel, celui du système fermé sur lui-même, dans lequel aucun problème ne peut être résolu.

    Cet enfermement dans un (méta-)système dérégule le système immunitaire spirituel : ce dernier adhère à la religion - la mort - et s'attaque à la Vie véritable. Babylone la grande, c'est le sida spirituel résultant de la prostitution spirituelle.

    La Croix perd son symbolisme originel de Vie, contre laquelle devrait mourir notre vieil homme pour que notre être ressuscite en Homme Nouveau.

    La Croix perd son symbolisme originel de Vie et devient symbole de mort.

  • Sylviane lundi, 06 septembre 2021 15:09

    Nous sommes tous pécheurs et supposés lutter contre le péché avec l'aide de Dieu et ne pas approuver le mal et l'appeler bien.

  • Philippe Henchoz mardi, 07 septembre 2021 10:43

    Je trouve que beaucoup des réactions ci-dessus (ou dessous, c’est selon) sont d’une grande virulence et manque de nuances, ou simplement d’égards fraternels où l’on pense et espère le meilleur de son prochain et pas le pire (c’est au coeur de l’Évangile). C’est indéniablement – mille fois hélas ! - un signe de notre époque où les radicalismes prolifèrent, au sein même du christianisme aussi (et pas qu’aux US) et pourraient bien finir par avoir « sa vieille peau » (si ce n’est que le Seigneur construit, garde et prépare son Église).
    Cela dit, je suis reconnaissant de travailler avec et pour une Fédération d’Églises qui se garde de donner des consignes de vote, même si parfois ce serait à nos yeux légitimes qu’elle le fasse : mais on commence où ? Quel domaine n’impacte pas d’une manière ou d’une autre notre foi et quel domaine notre foi n’impacterait-elle pas ? Bien sûr, la famille est une structure de base de notre société, mais une économie juste, la protection des plus fragiles, un accès aux soins ou à l’éducation le sont-ils moins ? Notre chère Bible – et le Seigneur Jésus – n’en parlent-ils jamais ou notre religiosité n’est-elle plus capable de les entendre ?
    ll existe un type de christianisme qui ne sait pas qui il est en dehors d'être assiégé, et donc passif-agressif. Son identité vient de son opposition aux autres, non de sa sécurité en Christ. Et nous le savons par ce dont il parle le plus.
    Reste que si la FREE ne donne pas de consigne de vote ici, ça ne l’empêche pas (au sein des Pastorales par exemple) de valoriser de vrais temps de réflexion et formation. Et rien ne nous empêche en Église de mûrir le sujet – celui-ci et d’autres si importants dans nos temps troublés - Bible en main, parce qu’il ne faudrait pas faire confiance à une Église qui ne fait pas confiance à la Bible. Et du côté de Meyrin nous le ferons, le plus humblement et sereinement possible, avec soin et droiture, grâce et vérité, encore une fois non pas pour donner une consigne de vote (tous et toutes sont responsables) mais en nous proposant une vraie réflexion de fond sur les questions de liberté et responsabilité qui assurément marchent ensemble (ou se cassent la figure ensemble).
    Au reste, grâce et paix vous accompagnent chacun, chacune.
    1 Pierre 3.15-16 « Reconnaissez, dans votre cœur, le Seigneur - c'est-à-dire le Christ - comme le Saint ; si l'on vous demande de justifier votre espérance, soyez toujours prêts à la défendre, avec humilité et respect, et veillez à garder votre conscience pure. »

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !