« La FREE sert à tout... ou presque ! » par Claude-Alain Baehler

mardi 13 juin 2017

Lors de la Rencontre générale de la FREE du 10 juin 2017, une grande place a été laissée aux informations et aux nouvelles. Celles-ci ont montré comment notre fédération se rend utile pour les Eglises locales. Coup de pub… involontaire !

A quoi notre fédération d’Eglises peut-elle bien servir ? L’ordre du jour de la dernière Rencontre générale de la FREE, le samedi 10 juin à Fribourg, a contribué à répondre à cette question. Notre fédération aide les responsables d’Eglises à bien gérer leur communauté ; elle aide les pasteurs et les autres ministères ; elle témoigne du Christ au nom des Eglises locales ; elle aide les Eglises locales à témoigner.

La FREE aide les responsables d’Eglises à bien gérer leur communauté

Avec la publication imminente de la deuxième partie du Guide de l’employeur, la FREE aide les Eglises locales à adopter de bonnes pratiques dans la gestion de la vie d’une communauté et, particulièrement, dans la gestion de ministères salariés. Ce document permet aux responsables de se poser de bonnes questions, de prendre de bonnes décisions et d’éviter des pièges.

L’une des forces du Guide de l’employeur est d’aider les Eglises à prendre des décisions en accord avec le droit du travail helvétique. De plus, une annexe propose des documents quasiment prêts à l’emploi, permettant de gérer de nombreuses situations telles qu’une offre d’emploi, un contrat de travail, l’évaluation d’un ministère salarié, voire un licenciement.

Le Guide de l’employeur est disponible sur l’intranet de la FREE. Le secrétariat de Saint-Prex (tél. 021 823 23 23) aidera les personnes qui ne savent pas comment accéder à ce document.

La FREE fortifie les différents ministères de nos Eglises

La pastorale est un autre lieu où la FREE aide les Eglises en accompagnant leurs pasteurs et ministères spécialisés. « 98 personnes sont invitées à la pastorale de la FREE », rappelle Maxime Jaquillard, son président.

La pastorale sert à renforcer l'unité entre les pasteurs, les ministères spécialisés et les Eglises. Elle favorise le soutien mutuel, la formation, une bonne communication et de bonnes relations entre employeurs et employés.

Actuellement, avec l’aide du livre Une Eglise centrée sur l'Evangile du théologien Timothy Keller, la pastorale aide ses membres à conduire les communautés dont ils ont la responsabilité. Il s’agit en effet de rechercher la fidélité à l’Evangile dans une société en évolution rapide.

La FREE témoigne au nom des Eglises

Dans la FREE, plusieurs ministères sont exercés au nom de toutes nos Eglises locales pour développer un témoignage chrétien dans notre société. Trois d’entre eux ont témoigné de leur engagement.

Ainsi, la journaliste Gabrielle Desarzens représente la sensibilité évangélique aux émissions religieuses de la Radio Télévision Suisse (RTS). Valérie Compaoré, membre de l’aumônerie du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), accueille les questionnements spirituels de patients souvent éloignés des Eglises. Quant à Laetitia Paratte, de la Commission enfance, elle participe à la formation des moniteurs de nos Eglises, notamment via le site de ressources ministock.ch.

La FREE aide les Eglises à témoigner

L’aide à l’implantation de nouvelles Eglises et le développement d’une sensibilité « missionnelle » dans nos communautés font partie des priorités de la FREE. « Nous encourageons les implantations à partir de rien, autant que les ‘essaimages’ à partir de communautés existantes », rappelle Philippe Thueler, le secrétaire général de la FREE.

Emmanuel Schmid, le président de la Commission implantation d’Eglises, nous interpelle : « Nos communautés sont modernes, adaptées à la culture ambiante, mais elles ne croissent pas. Elles ne font que s’échanger des chrétiens. Nous avons besoin de reconnaître et d’encourager les évangélistes au milieu de nous ; même ceux qui bousculent nos habitudes et nos schémas. »

Grâce à trois intervenants, nos Eglises ont également été invitées à développer une attitude « missionnelle », capable de témoigner dans notre société. Ainsi, le pasteur Claude Bordigoni a expliqué comment l’Eglise évangélique de Reconvilier organise des animations culinaires et spirituelles dans un ancien réfectoire d’usine. David Rossé, de l’Eglise évangélique la Fraternelle à Nyon, a décrit les « cartons du cœur », un travail de récolte et de redistribution d’articles invendus à des familles dans le besoin. Olivier Fasel, pasteur dans l’espaceRencontre, Eglise évangélique de Fribourg-Bourguillon, utilise ses compétences de conteur pour toucher un public rarement chrétien.

S’il avait fallu expliquer pourquoi la FREE est indispensable aux Eglises locales, nous ne nous y serions pas pris autrement !

Claude-Alain Baehler

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !