Portes Ouvertes: « Défendre les chrétiens persécutés, c’est combattre pour la liberté »

mercredi 10 janvier 2018

La Corée du Nord, l’Afghanistan et la Somalie sont dans le triste peloton de tête du nouvel index mondial de persécution des chrétiens établi par l’ONG Portes Ouvertes. « Défendre celles et ceux qui souffrent à cause de leur foi chrétienne, c’est combattre en faveur de la liberté de conscience », souligne son porte-parole Raymond Favre mercredi 10 janvier à Romanel-sur-Lausanne.

NorthKorea 2015 0100100188L’ONG Portes Ouvertes vient de publier son index mondial de persécution 2018. La Corée du Nord arrive en première position de cet accablant palmarès. « Pour une bible trouvée chez soi, la sentence est l’arrestation, la torture et l’emprisonnement à vie en camp de travail, commente Raymond Favre. L’idéologie dite du « juche » qui prône l’autosuffisance de l’être humain ainsi que le culte à la famille Kim depuis trois générations sont religions d’Etat, même s’il existe des Eglises de façade ». Les enfants sont formés à dénoncer leurs parents qui se seraient convertis au christianisme. Environ 300'000 chrétiens y vivent pourtant leur foi.

Eglise souterraine

L’Afghanistan, en deuxième position, est pour sa part une république islamique qui ne reconnaît pas d’autre religion. « L’islam pur et dur reste sous la pression des talibans. Quelqu’un qui quitte la foi musulmane est considéré comme un traître ou un apostat », indique le porte-parole. On estime néanmoins à quelques milliers le nombre de chrétiens afghans, qui vivent leur foi totalement dans l’ombre. Il n’existe en effet aucune Eglise officielle en Afghanistan, tout comme d’ailleurs en Somalie, qui est troisième sur le podium de l’index. « Dans ce pays africain, dès qu’on soupçonne que tu es chrétien, tu es quasiment condamné à mort. » Les chrétiens constituent une cible de choix notamment pour les shababs, des partisans du wahhabisme qui militent pour que la charia régisse tous les aspects de la société. Les personnes qui se réunissent pour faire église dans la clandestinité changent constamment de lieu pour ne pas se faire repérer.

Un combat pour la liberté

NorthKorea 2017 0360100266Dans les dix premiers pays listés par Portes Ouvertes, il y a encore le Soudan, le Pakistan ou l’Iran. Selon l'ONG, quelque 215 millions de chrétiens dans le monde sont soumis à une forte persécution. « Dans les pays musulmans, il y a une haine du chrétien qu’on assimile à l’Occident, déclare Raymond Favre. L’index n’est pas dressé juste pour que nous soyons solidaires des personnes qui partagent la même foi que nous. Mais défendre les chrétiens persécutés, c’est un combat pour la liberté ; c’est le dernier rempart à mon sens avant la perte totale de la liberté de conscience. » Ce que lui inspire finalement cet index 2018 ? « Que la situation est grave. Et jusqu'en Europe : en mai dernier, une Afghane chrétienne d’arrière-plan musulman a été tuée en Allemagne par un de ses compatriotes. Les motifs religieux sont privilégiés car cette mère de deux jeunes enfants fréquentait un groupe d’étude biblique dans son quartier. » Le porte-parole réfléchit puis ajoute : « J’ai participé l’année dernière en France voisine à une rencontre entre chrétiens d’origine musulmane qui provenaient pratiquement tous d’Afrique du Nord. Aux 300 personnes présentes, on a demandé que celles qui étaient persécutées à cause de leur foi se lèvent. Près de la moitié d’entre elles l’ont fait. »

Gabrielle Desarzens

www.portesouvertes.ch

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

12 février
  • «Répondre de sa foi au quotidien» avec Yannick Imbert (Intelligence de la foi)
19 février
  • «Le christianisme est-il démodé? » avec David Bohomme (One’Talk)
  • «Monsieur Amar: les discriminations dont sont victimes les musulmans européens dans leur pays d’origine » (Ciel! Mon info)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !