Nos Eglises et le « Certificat Covid »

vendredi 08 octobre 2021

En très peu de temps, les Eglises ont été obligées de choisir entre le « Certificat Covid » et des rassemblements avec mesures sanitaires, limités à cinquante personnes. Afin de connaître les solutions trouvées, la FREE leur a proposé de répondre à un sondage. En fonctions des situations locales, les grandes communautés ont développé toutes sortes de manières d’organiser deux cultes chaque dimanche.

L’introduction du « Certificat Covid » obligatoire, pour les rassemblements religieux de plus de cinquante personnes, contraint nombre d’Eglises à s’adapter. Et, ce qui ressort d’un sondage effectué auprès de communautés membres de la FREE, c’est que celles-ci évitent au maximum les discriminations entre personnes qui possèdent ou ne possèdent pas ce certificat.

« C’est une question délicate, explique David Valdez, pasteur dans l’Eglise évangélique ‘Les Amandiers’ (FREE), à Lavigny. Plusieurs personnes n’ont pas de Certificat Covid. Ainsi, après avoir pris la température de la communauté, nous avons trouvé sage de ne pas imposer ce certificat. » Du coup, les Eglises se retrouvent dans une situation contradictoire : elles doivent à la fois permettre aux gens de se retrouver et éviter au maximum l’utilisation du Certificat Covid.

Au sondage lancé par la FREE, vingt-trois Eglises ont répondu. Cela représente un peu moins de la moitié des communautés membres de la fédération. Ce sondage montre que dix-sept Eglises ne prévoient pas du tout l’utilisation du certificat sanitaire. Neuf d’entre elles accueillent pourtant plus de cinquante personnes lors des cultes. Parmi les petites Eglises, aucune n’utilise le Certificat Covid. Parmi les grandes, une seule ne propose actuellement que des rencontres avec certificat… mais aussi en streaming. Et, en grande majorité, les Eglises continuent de proposer des retransmissions de leurs cultes en streaming.

Solution à deux cultes

Plusieurs Eglises ont décidé de proposer deux cultes. Ainsi, le Gospel Center d’Oron propose un culte avec Certificat Covid dans la chapelle, ainsi qu’une retransmission du culte sur grand écran, sans certificat et limitée à cinquante personnes, dans une salle indépendante. Le Gospel Center « La Béroche », à Vaumarcus, organise deux cultes successifs sans certificats. Quant à l’Eglise évangélique « Les Amandiers », à Lavigny, elle propose deux cultes simultanés, sans certificats, dans des locaux différents. Le prédicateur fait le lien en prêchant successivement dans les deux salles.

L’Eglise évangélique « Les Marronniers », à Rolle, dispose d’une grande salle avec plusieurs entrées. Du coup, une séparation en bois et en plexiglas a été construite au milieu de la salle. Cela permet à la communauté de se réunir à deux fois cinquante personnes, sans Certificat Covid. « On arrive même à entendre les prières de part et d’autre de la cloison, se réjouit Daniel Rüfenacht, le pasteur de la communauté.

Globalement, le processus de décision a été vécu de manière très variable dans les Eglises. Neuf d’entre elles l’ont jugé « très difficile » ou « plutôt difficile », alors que quatorze s’en sont sorties assez facilement. Le souci principal des responsables a toujours été de conserver l’unité de la communauté, alors que la question du Certificat Covid est relativement clivante. Mais, toutes ces Eglises ont été contraintes de décider rapidement, trop rapidement au goût de certaines. Du coup, il n’est pas impossible que des modifications interviennent encore ici ou là dans les semaines à venir.

 

Claude-Alain Baehler

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Jeu 07 avril 2022

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

  • Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Lun 04 avril 2022

    Les maladies psychiques n’épargnent pas les chrétiens. Après avoir traversé deux épisodes de décompensations et deux hospitalisations, Emmanuelle De Keuster de l’église évangélique d’Echallens (FREE) a ressenti le besoin d’exprimer son vécu à travers un CD et d’aller à la rencontre de personnes en souffrance psychique.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !