Halley Gentil, une voix céleste

vendredi 01 décembre 2023

Membre de l’Eglise Evangélique de La Côte-aux-Fées (FREE), Halley Gentil vient de sortir son deuxième album intitulé He Will Deliver Me. Elle se produira le 9 décembre à 17h15, au Pavillon paroissial de la Villette à Yverdon-les-Bains.

Dès la première écoute, sa voix puissante et mélodieuse nous émeut. Avec une tessiture de soprano à la Joan Baez, Halley Gentil a déjà composé une trentaine de chants, en anglais et en français. Cette songwriter et interprète américaine de 37 ans, originaire de Seattle, vit à L'Auberson et est membre de l’Église Évangélique de La Côte-aux-Fées (FREE). Après avoir sorti un premier album en juin 2023, intitulé Eli, Eli puis deux autres singles sur les plateformes musicales en ligne, elle vient tout juste d’enregistrer son deuxième album He Will Deliver Me en collaboration avec l’artiste Marc Dirlewanger. Elle se produira le 9 décembre à 17h15, au Pavillon paroissial de la Villette (Eglise Evangélique réformée vaudoise) à Yverdon-les-Bains, en interprétant des chants de Noël.

« Je sens que ça bouillonne et que ça ne vient pas de moi »

Son prénom « Halley » est le nom d’une comète que ses parents ont aperçue dans le ciel en 1986, son année de naissance. La jeune femme, au joli accent anglophone, est arrivée en Suisse comme jeune fille au pair en 2008-2009 puis est retournée définitivement sur sol helvétique un an après. Elle a épousé le fils de Michel Gentil, pasteur de l’Église de La Rochette (FREE), à Neuchâtel. Maman de quatre enfants âgés entre 3 et 8 ans, Halley Gentil a commencé à écrire ses chants il y a tout juste un an à la suite d’une étude biblique qui l’a particulièrement interpellée. « J’ai étudié les noms de Dieu, puis dans un rêve, j’ai eu une mélodie ainsi que cette phrase « je ne peux que louer ton saint nom », évoque-t-elle. Ce rêve a déclenché son désir d’écrire et de composer.

Un tiers de ses compositions viennent dans ses rêves, les autres sont inspirées par sa compréhension de la bible et son expérience personnelle. « Parfois c’est une réponse à un passage biblique. Par exemple, quand Jésus dit aux deux aveugles de ne pas révéler que c’était Jésus qui les avait guéris, j’ai eu à cœur de composer le chant « Yours ». Une autre fois, mon pasteur avait parlé de Jésus qui est le seul chemin. Le mot « seul » m’avait travaillée pendant le culte. Jésus sait ce que c’est que d’être seul. Souvent il y a un mot qui me fait tilt », souligne-t-elle. Chez Halley Gentil, la musique et les paroles arrivent en même temps. « Il y a des chants que j’ai beaucoup travaillés, mais pour d’autres je sens que ça bouillonne et que ça ne vient pas de moi ». Dans ses deux albums, Halley Gentil est accompagnée par Denis Piaget au piano. Dans He Will Deliver Me, elle chante en duo avec Marie-Florence Padilla. 

Ecouter A la croix tiré de l'album He Will deliver Me

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !