Covid-19 : le point sur les mesures sanitaires pour les Eglises évangéliques romandes

vendredi 06 novembre 2020

La deuxième vague de covid-19 contraint les autorités cantonales à durcir les normes sanitaires. Il n’est plus possible de célébrer les cultes à 50 personnes comme c’était encore le cas dimanche dernier dans la plupart des cantons. Voici un résumé des nouvelles normes qui sont entrées en vigueur cette semaine.

Durant la semaine écoulée, différents cantons de Suisse romande ont durci les mesures de protection sanitaire concernant les Eglises. Le point, élaboré la semaine dernière par lafree.info suite aux décisions du Conseil fédéral et aux adaptations du plan de protection du Réseau évangélique, est dépassé.

Privilégier les vidéoconférences

Avant de vous présenter ci-dessous un tableau de la situation, il importe de rappeler que tout rassemblement, même s’il est autorisé, implique une prise de risque. Il s’agit donc de faire une pesée d’intérêts entre le risque supplémentaire encouru et l’utilité de la rencontre pour la bonne marche de l’Eglise. Par conséquent, la vidéoconférence est encouragée pour toutes les rencontres de préparation, lorsque cela est possible.

VD: à 10 pour réaliser un streaming!

A noter que dans le canton de Vaud, la Fédération évangélique vaudoise (FEV) a demandé une autorisation spéciale pour accueillir 10 personnes au maximum pour la réalisation des célébrations en streaming. Cette autorisation a été accordée ce vendredi par le délégué aux affaires religieuses, pour autant que la distanciation sociale et le port du masque soient respectés. Le prédicateur et le soliste sont bien entendu dispensés du port du masque!

Le tableau synoptique

Voici donc un tableau synoptique qui vous permet, par canton, de voir les possibilités qui s’offrent à vous :

a53292ea b563 4421 85f2 96400b0cef75

* Dans le canton de Genève, les services religieux et les manifestations religieuses sont interdits, mais les lieux de culte peuvent rester ouverts.

** Dans les cantons de Genève et Fribourg.

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

25 novembre

  • «Dieu dans mes épreuves» avec Marjorie Waefler (One’Talk)
  • «Besoin d'amour» avec Gilles Geiser (Vitamine B)

2 décembre

  • «Une terre à nouveau fertile» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Entreprendre le changement» avec Damien Boyer (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Je n’aime ni le bonheur qui se vend, ni le 'hold-up' de la joie. La liberté, par contre, j’y crois ! »

    Ven 27 novembre 2020

    Quatre dimanches de l’Avent… et quatre personnes qui prennent la plume pour apporter une réflexion autour d’un mot qu’ils ont choisi. Ce dimanche 29 décembre, Robin Reeve, 56 ans, professeur à la HET-PRO, nous parle de LIBERTÉ. « Car Jésus est venu nous libérer de nos enfermements. »

  • Danser les lettres hébraïques comme une prière

    Lun 16 novembre 2020

    Gestuelle méditative basée sur les lettres hébraïques, la Téhima est enseignée à Renens (VD). Dans cette discipline chorégraphique, le corps se meut telle la plume d’un calligraphe. « Et l’on se trouve à la source du Verbe », explique Marc-Alain Ouaknin, philosophe, écrivain et rabbin français, dimanche 15 novembre, au micro de Gabrielle Desarzens dans l’émission Hautes Fréquences.

  • De multiples paroisses responsables

    Lun 02 novembre 2020

    Les faitières des Eglises de Suisse - dont le Réseau évangélique suisse - soutiennent l’initiative pour des multinationales responsables. Est-ce légitime ? Les églises peuvent-elles ou doivent-elles se mêler de politique ? Si les avis divergent, « le pasteur ou le curé ne doit surtout pas donner de mot d’ordre en matière de votation », a estimé dimanche 1er novembre dans Hautes Fréquences Claude Ruey, ancien conseiller d’Etat PLR. Il votera pourtant oui.

  • «Sophie Pétronin, une mère tirée des sables» par Gabrielle Desarzens

    Lun 26 octobre 2020

    Sophie Pétronin, 75 ans, otage française au Sahel, a été libérée jeudi 15 octobre. Son fils, Sébastien Chadaud Pétronin, a lutté 4 ans pour sa libération. Dans Hautes Fréquences, dimanche 25 octobre, il parle des retrouvailles avec sa mère et revient notamment sur la conversion de celle-ci à l’islam et sur le décès présumé de la Suissesse Béatrice Stockly.   

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !