« Dur, dur d’être chargé de comm de la FREE ! » par Serge Carrel

vendredi 12 février 2016 icon-comments 3

Cette semaine, le chargé de communication de la FREE se penche sur les aléas de sa fonction. Sourire en coin !

Il y a des semaines où on a l’impression que rien ne va ! L’émission A vue d’esprit sur RTS Espace 2 évoque actuellement les réveils qui ont marqué le paysage religieux romand au XIXe siècle. Lundi dernier, une émission sur le Réveil de Genève. Notre Réveil ! Avec sa première vague, à l’origine des Eglises de la FREE. On y parle de l’Eglise du Bourg-de-Four, la première Eglise évangélique indépendante de l’Etat en Suisse romande, puis de l’Eglise de la Pélisserie, qui lui a succédé suite à un déménagement. En 30 minutes d’émission, on se dit qu’il va y avoir un lien avec aujourd’hui, pour dire que les « rejetons » de cette première communauté indépendante, ce sont la cinquantaine d’Eglises qui composent la FREE actuelle. Rien !

Vive les « assemblées » !

Lundi et mardi, préparation et tournage d’une émission TV en lien avec une magnifique biographie d’une figure emblématique du mouvement évangélique romand de la seconde moitié du XXe siècle : Maurice Ray. On s’attend au fil du texte à ce que quelques sigles familiers apparaissent : AESR (pour Assemblées évangéliques en Suisse romande) ou FREE… Entre autres ! Non, rien ! (1) Il est question des « assemblées ». Comme si le milieu évangélique n’avait pas de visages institutionnels, alors que Maurice Ray, du côté de la fin de sa vie, était extraordinairement proche, pour ne pas dire membre, d’une des Eglises de la FREE.

« Vous voulez dire la FREOE ? »

Jeudi, le pompon ! Je reçois un mail d’un ami d’une autre dénomination, qui présente un partenariat entre la FREE et son institution. Et voilà que je découvre qu’il appelle notre fédération la Fédération romande d’Eglises et œuvres évangéliques (FREOE), une institution morte et enterrée depuis belle lurette, puisqu’en fusionnant avec l’Alliance évangélique romande elle est devenue le Réseau évangélique…

L’an prochain la FREE fêtera dix ans d’existence en tant que mouvement fusionné (AESR-FEEL) et ses deux cents ans d’existence réelle en Suisse romande… Alors, c’est vrai : on se fiche des sigles ! De plus ils foisonnent dans le milieu évangélique. Et l’important, c’est Jésus-Christ ! C’est le Royaume de Dieu ! 100 pour cent d’accord !

Mais tout de même, la FREE, une identité dont tout le monde se fiche ? Un sigle sans relief ? Sans épaisseur ?

Une chose est sûre ! Heureusement que je ne suis pas payé au nombre de fois où ce sigle est mentionné dans l’espace public… Je devrais de l’argent à la FREE !

Serge Carrel
Chargé de communication dans la FREE

Note

1 A part une fois pour déplorer une prise de position de la FREE !

3 réactions

  • Marik lundi, 15 février 2016 11:22

    Bonnes questions !!! Mais qu'est-ce qui fait que la FREE, après 10 ans d'existence, ne soit pas reconnue dans son identité... Ne soit pas mentionnée et reconnue dans les médias ???
    Peut-être parce que, justement, derrière son Logo sont groupées multiples églises aux visages différents, aux identités propres allant du charismatisme au fondamentalisme... Une identité "logostique" et multiples identités ecclésiales...

    Serait-ce une modeste piste de réponse ???

  • Carrel Serge jeudi, 18 février 2016 08:17

    Merci pour cette réaction. Il y a sûrement de cela, Marik... Mais face à un protestantisme évangélique très morcelé, n'est-ce pas une extraordinaire tâche de la FREE que de tenter de maintenir toutes ces sensibilités dans un dialogue commun au sein de la même fédération? Un véritable oecuménisme évangélique, auquel, j'en suis sûr Marik, vous "croyez"?!
    Amitiés!
    Serge Carrel

  • Raymond Henchoz vendredi, 19 février 2016 09:05

    Merci Serge pour cette prise de position qui mérite que l'on se mouille afin d'arroser cette graine qui ne demande qu'à germer! Merci tout d'abord pour le journal "Vivre", de par son contenu et sa forme: on a envie de le lire. Merci pour ton enthousiasme communicatif qui donne envie d'agir. Enfin, tu nous donnes une piste avec cette phrase"L’an prochain la FREE fêtera dix ans d’existence en tant que mouvement fusionné (AESR-FEEL) et ses deux cents ans d’existence réelle en Suisse romande". Cette méconnaissance de la FREE en 10 ans d'existence a certainement un aspect bénéfique en ces temps d'information / désinformation en temps réel. La structure est bien bâtie, solide: elle a besoin maintenant de patience et peut-être d'une nouvelle action en vue d'une véritable reconnaissance? Ces / ses 200 ans d'existence réelle sont un atout majeur dans la communication: un élément qui rassure une population interpellante en proie au doute existentiel ... Alors, un projet concret pour 2017 en vue de "maintenir nos différentes sensibilités dans un dialogue pour un véritable oecuménisme évangélique" ? ... Tiens bon et continue de nous solliciter car Dieu aurait très bien pu réaliser Ses plans seul, mais a décidé de les partager avec nous et donc de nous y associer (Eph. 2:10). Personnellement, je vois une FREE reconnue par ses actions qui ensuite mettent en évidence son logo et toute sa valeur et imaginerais un thème "200 ANS DE COMMUNICATION" (à associer à un titre plus flashant!!) où chaque communauté FREE prépare localement un stand / exposition à une date donnée (aïe: il faut faire très très vite ou ... peut-être déjà agendée!). Le FREE proposerait une liste de sous-thèmes, matériel d'époque à reconstruire soi-même, ... à disposition sur l'intranet FREE où chacun exposerait ses idées et intentions en temps réel afin de stimuler les autres communautés à court d'imagination!... Au jour J / Heure H, un échange vidéo sous le patronage de Serge et son équipe ... Oups, il est 06:30 et mon réveil sonne! ... Merci pour tout et "AVANTI!"

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !