Rencontre générale: la FREE inaugure son Offrande de printemps

lundi 12 mars 2018

Lors de sa Rencontre générale du 10 mars 2018, la FREE a inauguré sa nouvelle Offrande de printemps : une action qui doit permettre de soutenir des projets intéressants et des ministères.

Lors de la Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 10 mars 2018 à Cortaillod, il a beaucoup été question de finances. D’abord pour constater avec reconnaissance que l’exercice 2017 présente des comptes équilibrés et un résultat positif de 345 francs. Mais aussi pour accompagner une évolution dans la manière de donner de nos Eglises.

Le budget de l’an dernier prévoyait un déficit de près de 35’000 francs, accompagné d’un appel à la générosité des Eglises en fin d’année. Grâce à la solidarité de ces communautés et au don très important de l’une d’elles, les comptes ont été équilibrés. Cependant, il a été décidé de ne pas prévoir de nouvel appel à la solidarité cette année. Celui-ci est remplacé par une « Offrande de printemps ».

Comme les chrétiens choisissent de plus en plus de soutenir des projets et des personnes, plutôt que de faire des dons généraux, l’Offrande de printemps tient compte de cette évolution. Elle propose de participer au développement de trois projets bien définis : (1) soutien à la communication de la FREE, (2) soutien au Camp passion, la formation théologique et pratique destinée aux jeunes de 15 à 30 ans, (3) soutien à l’implantation d’Eglises et au développement de nouvelles stratégies.

L’Offrande de printemps s’adresse aux chrétiens de nos Eglises

Pour Philippe Thueler, le secrétaire général de la FREE, l’Offrande de printemps pourrait rapporter jusqu’à 20’000 francs. Elle s’adresse prioritairement aux chrétiens de nos Eglises, individuellement, plutôt qu’aux communautés elles-mêmes.

Philippe Thueler s’est aussi fait l’écho de remarques qui doivent nous interpeller. En effet, plusieurs Eglises particulièrement généreuses s’étonnent de constater que d’autres communautés ne s’engagent que peu – voire pas du tout – envers la FREE. Elles envisagent en conséquence de se montrer moins généreuses à l’avenir.

« Les Eglises qui donnent peu sont généralement petites et ont peu de moyens, rappelle Philippe Thueler. De plus, une baisse du budget de la FREE aurait un impact direct sur plusieurs projets novateurs tels que la rencontre One’ à Fribourg et le Camp passion. » En effet, ces événements sont organisés de manière interdénominationnelle, mais ils dépendent en grande partie de l'apport de personnes financées par la FREE. Rappelons aussi que le budget de la FREE va pour 25 % à des projets missionnaires et d’entraide.

  • Encadré 1:

    En bref...

    - Sylvie Balverde, la secrétaire exécutive du Service de missions et d’entraide (SME), revient d’un voyage au Tchad. Il s’agissait de coordonner le travail d’entraide de plusieurs organismes, dont le SME.

    - La deuxième session du parcours TransformaXion, destiné à aider les Eglises à développer leur potentiel, accompagne sept communautés : six Eglises FREE et un poste de l’Armée du salut.

    - Dans son effort pour mieux différencier ses contenus, la communication de la FREE a ouvert la page internet myfreelife.ch. Celle-ci propose des contenus liés à la vie chrétienne plutôt qu’à l’actualité : culture, société, spiritualité, portraits, « ce que je crois ».

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

12 février
  • «Répondre de sa foi au quotidien» avec Yannick Imbert (Intelligence de la foi)
19 février
  • «Le christianisme est-il démodé? » avec David Bohomme (One’Talk)
  • «Monsieur Amar: les discriminations dont sont victimes les musulmans européens dans leur pays d’origine » (Ciel! Mon info)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !