Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

vendredi 06 mars 2020

Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

La Confédération via l’Office fédérale de la santé publique (OFSP) interdit les manifestations de plus de 1000 personnes. Pour celles qui regroupent entre 150 et 1000 participants, chaque organisateur est censé réaliser une évaluation des risques en lien avec les autorités sanitaires de son propre canton.

Pour l’OFSP, il est nécessaire, indépendamment de la limite de 150 personnes, de transmettre aux participants à tout rassemblement les recommandations suivantes : les personnes de plus de 65 ans et celles fragiles dans leur santé devraient rester chez elles ; les contacts corporels et de proximité doivent être évités, et les mains doivent être lavées fréquemment. Une affiche à jour de l’OFSP, placée à l’entrée du lieu de culte, permet d’informer les participants quant aux mesures à prendre.

Dans certains cantons, les organisateurs sont invités à tenir une liste des personnes participant au culte et à avoir cette liste à la disposition des autorités sanitaires en cas de besoin, ceci pour des raisons de traçabilité.

Chaque canton gérant les manifestations de moins de 1000 personnes, voici le point de la situation par canton :

Berne

Une analyse des risques doit être réalisée par téléphone quand les manifestations comptent entre 150 et 1000 participants. Les organisateurs continuent d’en assumer la responsabilité : plus d’infos.

Fribourg 

Les préfectures doivent être contactées : plus d’infos.

Genève

Un recensement des personnes participant au culte est recommandé : plus d’infos.

Jura 

L’annonce de la manifestation est désormais requise 48 heures à l’avance : plus d’infos.

Neuchâtel

Un fichier Excel permet d’évaluer s'il faut maintenir ou non une manifestation de moins de 500 personnes. Pour les Eglises de la FREE, cette évaluation incite plutôt au maintien des cultes, étant donné que l’identité des participants est généralement connue : plus d’infos.

Vaud

Pour le moment, les autorités vaudoises ne posent pas de règles pour les manifestations de moins de 1000 personnes : plus d’infos.

D'autres informations des milieux d'Eglises en lien avec l'épidémie du Covid-19: celles du Réseau évangélique suisse (RES) et celles de l'Eglise évangélique réformée de Suisse.

  • Encadré 1:

    Des mesures de précaution par rapport à la cène

    ll est recommandé de pré-couper le pain et d’utiliser des gobelets uniques lors de la sainte cène ou de l’annuler, mais, dans tous les cas, il faut éviter de faire circuler une coupe.

  • Encadré 2:

    Personnes à risques: rappel des mesures à prendre

    Pour leur propre sécurité, les personnes à risques devraient éviter les lieux publics, les grands rassemblements et les cultes : 

    • si elles présentent un risque pour les autres participants (retour d'un voyage dans une zone réputée à risque au cours des deux dernières semaines, symptômes grippaux, toux, fièvre, etc.) 
    • si elles font partie de la population plus exposée aux risques du virus : personnes âgées, malades chroniques, etc.
  • Encadré 3:

    Mesures générales à prendre à titre individuel

    Les personnes qui ne sont pas à risques peuvent vivre normalement en respectant les précautions de base recommandées par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) (voir la page du site : « Voici comment nous protéger ») : 

    • se laver soigneusement les mains 
    • tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude 
    • en cas de fièvre et de toux, rester à la maison 
    • jeter les mouchoirs usagés dans une poubelle fermée
    • éviter les poignées de mains
    • toujours téléphoner avant d'aller chez le médecin ou aux urgences. Afin de ne pas surcharger inutilement les services d’urgence, vous pouvez vous renseigner sur les différents sites, dont www.coronacheck.ch, et celui del’Office fédéral de la santé publique.

A voir également

  • Jour 15: prions pour un retour à la crainte de Dieu et à l’essentiel ! (6 avril) Jour 15: prions pour un retour à la crainte de Dieu et à l’essentiel ! (6 avril)

    Persévérons dans l’adoration, l’action de grâce et l’intercession durant cette dernière semaine avant Pâques ! L’action de prière « 21 x 5 = ? » propose aujourd’hui quelques nouveaux sujets, rédigés par David Hoehn, pasteur dans l’Eglise évangélique libre de La Côte-aux-Fées.

  • Jour 14: prions pour l’unité de l’Eglise (5 avril) Jour 14: prions pour l’unité de l’Eglise (5 avril)

    L’action de prière « 21 x 5 = ? » entre dans sa dernière ligne droite. Continuons à chercher la face de notre Père céleste et ne nous relâchons pas ! David Hoehn et Maxime Jaquillard, initiateurs du projet, aimeraient donner la parole à quelques autres personnes au cœur d’intercesseur. Ainsi, Daniela Margaroli, pasteure de la Chiesa Ticino à Sant'Antonio, vont nous conduire dans la prière aujourd’hui.

  • Jour 13: prions pour le monde (4 avril) Jour 13: prions pour le monde (4 avril)

    L’action de prière « 21 x 5 = ? » vous propose de prier aujourd’hui pour les différents pays du monde touchés par la pandémie de covid-19. Philippe Henchoz, pasteur dans l’Eglise évangélique de Meyrin (GE), vous propose ce parcours.

  • Les évangéliques ensemble en prière le Jeudi saint 9 avril à 20h Les évangéliques ensemble en prière le Jeudi saint 9 avril à 20h

    Le Réseau évangélique suisse et plusieurs fédérations d’Eglises évangéliques appellent à passer ensemble une heure de prière le Jeudi saint 9 avril de 20h à 21h. Ce temps de prière pourra être suivi en live sur le site : www.prierensemble.ch. Cette invitation est en lien avec l’appel des Eglises chrétiennes de Suisse à allumer une bougie à sa fenêtre le jeudi à 20h en signe de solidarité avec les victimes de la pandémie.

  • «Le coronavirus, un jugement de Dieu?» par Jean-René Moret «Le coronavirus, un jugement de Dieu?» par Jean-René Moret

    La pandémie du covid-19 interroge sur le pourquoi d’une telle tragédie. Le pasteur Jean-René Moret passe en revue deux réponses, puis souligne la nécessité d’un retour sur soi. Cette contribution a été proposée à plusieurs médias laïcs. Elle est aussi accompagnée de l’enregistrement audio d’une prédication.

Please publish modules in offcanvas position.